Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Action rationnelle et action morale. Le problème de Henry Sidgwick et des Modernes

  • Pages : 371 à 396
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

L’objet de ce travail renvoie à ce que Sidgwick appelle «dualisme de la raison pratique». Il s’agit d’en expliquer le concept et de souligner son statut dans l’éthique de Sidgwick. Sosoe montre ensuite que ce dualisme n’apparaît que parce que, dans son éthique, Sidgwick ne distingue pas clairement entre la rationalité pratique et la rationalité morale, mais établit plutôt une équation entre action rationnelle et rationalité morale. Le programme sidgwickien de la fondation de la rationalité pratique réduit sa théorie utilitariste à n’être qu’une théorie de l’action rationnelle qui, du point de vue d’une tentative de systématisation de nos raisons d’agir, entre en conflit avec l’égoïsme rationnel. Aussi l’utilitarisme de Sidgwick, selon la thèse fondamentale de Sosoe, se démarque-t-il très sensiblement de celui de Bentham et de Mill, en vertu de ladite réduction qui en fait plus une théorie générale de la rationalité pratique qu’une théorie morale proprement dite.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Jeudi 21 octobre 2021