Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Quelle dimension pour le vivant ?

  • Pages : 107 à 114
  •  
  •  
  • URL : Lien externe
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

Depuis Swift et Voltaire la littérature de fiction nous a habitués à considérer la taille comme une grandeur relative : Gulliver est un géant parmi les nains, un nain parmi les géants. La littérature scientifique a utilisé le même genre de thème à propos des insectes. A l’opposé, différents auteurs, depuis Galilée, jusqu’à d’Arcy Thompson, ont rappelé la loi qui lie longueurs, surfaces et volumes, et exposé les contraintes que cette loi impose aux êtres vivants. Pour le biologiste un seuil donné de complexité n’est possible qu’à partir d’une certaine taille. Il y a là un modèle de relation entre les propriétés du tout et celles des parties, que J.B.S. Haldane, dans un essai intitulé « On being the right size » suggère de transposer dans la pensée politique.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Samedi 21 mai 2022