Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Les tableaux de Beth : syntaxe ou sémantique ?

  • Pages : 303 à 322
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

Les tableaux de Beth sont-ils syntaxiques ou, comme les qualifiait leur inventeur même, sémantiques ? Ou encore, comme on le prétend communément, ont-ils une place «entre syntaxe et sémantique» ? La syntaxe et la sémantique en tant que sciences relatives à des langages formels sont nées des mains de Gödel, Tarski et Carnap dans les années trente. La syntaxe d’un langage formel était conçue comme l’étude des expressions de ce langage selon leur forme, indépendamment de leur contenu; la sémantique, comme l’étude des relations entre ces expressions et leur contenu. Mais aujourd’hui, la distinction entre «syntaxe» et «sémantique» se fait en considération des méthodes utilisées dans l’étude des langages formels et non plus en fonction de la prise en compte éventuelle du contenu des expressions dans cette étude. Une mise au point terminologique, historique et raisonnée s’impose donc. D’où il résulte qu’en quelque sens historiquement attesté qu’on le prenne, les tableaux de Beth sont fondamentalement syntaxiques et non sémantiques, et ne méritent pas non plus la place qu’on leur imagine trop souvent «entre syntaxe et sémantique».

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021