Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Le principe de moindre action et les trois ordres de la téléologie formelle dans la Physique (Trad. de l’allemand par François Marty)

  • Pages : 621 à 655
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 26-09-2015

Résumé :

Français

Les débats philosophiques concernant la question de savoir si les explications téléologiques ont un sens en physique partent essentiellement du Principe de Moindre Action. L’article propose une classification des différentes approches et étudie leur relation au principe de causalité [...]. On peut tirer trois leçons de l’analyse des positions de Leibniz, Kant, Nagel, Mach et Petzoldt relativement à la téléologie formelle. D’abord la relation relative entre causalité et téléologie ne dépend que faiblement de l’option pour une conception empiriste ou a priori de la causalité. Ensuite, dans les deux cas, la téléologie d’ordre zéro ne peut pas être évitée. Enfin, la téléologie du deuxième ordre est problématique pour l’empiriste classique car, en posant un principe de symétrie qui n’est pas directement réductible aux observations, il donne en plein dans la métaphysique non critique. En interprétant la téléologie comme un principe régulateur au sens kantien, on peut contourner le problème. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021