Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Essai sur la connaissance approchée

  • Année : 1927
  • Éditeur : Vrin
  • Pages : 311
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 30-09-2015

Résumé :

Français

Dans ce premier écrit qu’est sa thèse principale (thèse pour le doctorat, présentée devant la Faculté des lettres de l'Université de Paris, en 1927), Bachelard étudie le processus d’affinement de la connaissance scientifique. Le rôle de la connaissance approchée est défini dans les sciences expérimentales, où le degré de précision, confronté au contingent et à l’indivisible, atteint nécessairement une limite; ainsi que dans les sciences mathématiques qui, soumises à ce même « fractionnement épistémologique et ontologique », se prêtent néanmoins à une approximation illimitée, puisque l’infini mathématique permet de créer toujours de nouveaux êtres irrationnels assurant la continuité de l’indéfini des nombres rationnels. Par conséquent, on n'atteint jamais qu’un fait rectifié et provisoire. La connaissance de la réalité se vérifie progressivement à chacune de ses acquisitions, et cette rectification constitue la véritable réalité épistémologique, car elle exprime la pensée dans son dynamisme profond : «l’approximation, c’est l’objectivation inachevée, mais c’est l’objectivation prudente, féconde, vraiment rationnelle puisqu’elle est à la fois consciente de son insuffisance et de son progrès». En marge des débats du pragmatisme, les concepts de réalité et de vérité sont investis d’un sens nouveau par une philosophie de l’inexact. – Livre I : Connaissance et descrition; La rectification des concepts; Ordre et qualité; – Livre II : Les problèmes de la mesure expérimentale; Les ordres de grandeur : leur réalisme, leur utilité. Ontologie et épistémologie fractionnées; Les formules de dimensions; Les lois approchées et les divers problèmes de la simplification en physique; L’induction, la corrélation et la probabilité dans leur rapport avec la connaissance approchée; Connaissance et technique. La réalisation approchée; – Livre III : Intuition et réalisme en mathématiques; Les corps de nombres et l’explication mathématique; Les problèmes de l’approximation en mathématiques; La notion d’infini et l’approximation; – Livre IV : Objectivité et rectification. Rôle du détail dans l’objectif; Continuité épistémologique et vérification progressive; La vérification approchée; Rectification et réalité. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 20 octobre 2021