Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Le Rationalisme appliqué

Résumé :

Français

«Le rationalisme est une philosophie fonctionnelle, une philosophie d'opérations ou plutôt une philosophie d'opérateurs. Ce n'est pas une philosophie existentielle. Le rationalisme ne prétend pas pénétrer dans l'individualité d'une existence. Il ne commence à penser qu'en établissant des relations». Philosophe et épistémologue, Gaston Bachelard a par ses recherches ouvert la voie à une nouvelle forme d'interrogation sur la science en instaurant l'erreur et non plus la vérité, l'imagination et non la raison au centre de la réflexion épistémologique. Faire sentir combien les étiquettes philosophiques correspondent peu à l'activité réelle des scientifiques, c'est là le grand mérite de Bachelard. Le matérialisme de Bachelard n'est pas une doctrine mais un exercice qui se pratique en allant à la rencontre des problèmes concrets que pose la compréhension de la matière. – I. La philosophie dialoguée: – II. Le rationalisme enseignant et le rationalisme enseigné; – III. Rationalisme et corrationalisme, l'union des travailleurs de la preuve; – IV. La surveillance intellectuelle de soi; – V. L'identité continuée; – VI. Connaissance commune et connaissance scientifique; – VII. Les rationalismes régionaux; – VIII. Le rationalisme électrique; – IX. Le rationalisme mécanique et le mécanisme; – X. La piézo-électricité. Le dualisme du rationalisme électrique et du rationalisme mécanique. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Vendredi 09 décembre 2022