Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

L'Activité rationaliste de la physique contemporaine

Résumé :

Français

Cet ouvrage se veut un essai de «diagnostics philosophiques sur l’évolution de la physique contemporaine». – Après une Introduction rappelant «Les tâches de la philosophie des sciences», le premier chapitre montre comment à chacun de ses succès la science redresse la perspective de son histoire. Quoique schématique, cette revue des systèmes met en évidence le sens dialectique de l’esprit systématique. – Le chap. II insiste sur la complication progressive des images mécaniques qui, au départ, avaient la prétention d’une clarté et d’une simplicité définitives. – Sur la notion de corpuscule, les deux chapitres suivants passent en revue les corpuscules fondamentaux de la physique moderne pour prouver la nouveauté de leurs caractères philosophiques. Les différentes espèces de corpuscules (électrons, protons, photons, neutrons, neutrinos, etc.) n’ont pas le même statut ontologique : différant philosophiquement les uns des autres, ils diffèrent aussi de leur antique modèle qu’est l’atome traditionnel. – L’auteur montre, dans le Chap. V, le rôle fondamental joué par la notion d’énergie dans la science contemporaine. Un mouvement épistémologique supplémentaire doit être accompli pour accéder à un énergétisme direct, à des doctrines qui partent de la notion d’énergie reçue comme primitive : une pure dynamologie prime ici toute ontologie. – Pour illustrer la nécessité où se trouve la science de réorganiser ses principes, le Chap. VI considère le phénomène photo-électrique, qui impose de revenir à des intuitions corpusculaires dans le domaine même des phénomènes de la lumière. – Sur la notion de spin et celle de magnéton, le Chap. VII caractérise la notion de spin comme la plus apte à servir de marque qui distingue absolument la science de notre temps, qui la désigne comme une rupture radicale à l’égard de la science classique. – Le Chap. VIII traite de l’algèbre des opérateurs, dont l’organisation demande une réforme totale de la notion de mesure. Elle entraîne un bouleversement de la philosophie de la mesure, philosophie traditionnellement ancrée dans le réalisme. – Dépassant le niveau de la philosophie corpusculaire, le Chap. IX présente les images ondulatoires et montre à partir de là le travail des intuitions de la mécanique ondulatoire. – Consacré à la fameuse opposition de l’onde et du corpuscule, le Chap. X insiste sur le caractère synthétique de la mécanique ondulatoire. – L’ouvrage propose en Conclusion un examen succinct du déterminisme rationnel et du déterminisme technique. – I. Les récurrences historiques. Épistémologie et histoire des sciences. La dialectique onde-corpuscule dans son développement historique; – II. Le mouvement et les philosophes. Images simples et mathématiques complexes; – III. La notion de corpuscule dans la science moderne; – IV. La diversité des corpuscules élémentaires; – V. Le rationalisme de l’énergie; – VI. Effet photoélectrique. Photon; – VII. Le spin et le magnéton; – VIII. Les opérateurs; – IX. Les intuitions de la mécanique ondulatoire; – X. La dualité corpuscule et onde. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 20 octobre 2021