Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

L’humanité est-elle insignifiante ?

  • Pages : 7 à 45
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

La destruction du cosmos opérée par la science moderne à sa naissance était trop globale pour être justifiée. Elle a abouti à une cosmologie qui élimine l’être humain. La négation de l’unicité de l’homme n’est pas une conséquence logique de la science. À la lumière de la physique du XXe siècle, les principes métaphysiques qui ont fondé la physique moderne à sa naissance sont devenus intenables, mais cela n’a pas été reconnu. Par exemple, la physique quantique a retrouvé les “qualités” de l’ancienne philosophie. Et sa notion de base, le vecteur d’état, n’est pas un objet mais représente une information. La Terre n’est pas une planète banale, même d’un point de vue astronomique. La Terre, oasis dans un univers hostile.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021