Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Paul Bernays et la rénovation des fondements philosophiques des mathématiques

  • Pages : 317 à 329
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

L’histoire des fondements des mathématiques du XXe siècle montre qu’il nous faut réviser la signification des notions philosophiques traditionnelles comme «évidence», «existence», «expérience» ou «rationalité». On expose comment le logicien Paul Bernays, familier des conceptions de la philosophie de Jacob Friedrich Fries et de Léonard Nelson, donne aux résultats techniques une interprétation philosophique dont il s’inspire de plus en plus – à partir du milieu du siècle – de la «philosophie ouverte» de Ferdinand Gonseth. Bien avant Thomas Kuhn, Bernays conçoit la révision envisagée non pas simplement comme une question de vérité ou de fausseté, mais comme un problème exigeant l’introduction d’un nouveau système conceptuel. Cependant, l’affaiblissement du concept de vérité est pour lui une conséquence épistémologique provenant de la théorie de la connaissance adoptée et non une conséquence méthodologique issue d’un changement de paradigme et donc d’une incommensurabilité.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mardi 26 octobre 2021