Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Albert Lautman et le souci brisé du mouvement

  • Pages : 283 à 301
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

Nous posons l’œuvre d’Albert Lautman comme une sorte d’opérateur de brisure de symétrie dans le cadre de l’opposition traditionnelle de la philosophie spéculative et des sciences physico-mathématiques. L’enjeu pour la philosophie en est, à de très rares exceptions près, encore très mal perçu. Sur ce plan, nous reprenons la question du «platonisme» supposé de Lautman, et nous le confrontons à sa lecture fondamentale de Martin Heidegger. Les conséquences de cette inscription dans le sillon heideggerien sont fondamentales pour une juste restitution de cette pensée et de cette philosophie dans ce qu’elles conservent de plus actuel. Sur l’autre versant, celui des percées lautmaniennes dans le champ de la physique mathématique, nous insistons sur l’extrême alacrité prospectiviste de son regard, sa puissance philosophique venant renforcer cette singulière sensibilité à ce qui fit l’essentiel des mathématiques et de la physique théorique de son temps. En ce sens, sa position occupe bel et bien l’un des points nodaux du site «surrationaliste».

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mardi 26 octobre 2021