Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Tout
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    4
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Dictionnaire-Encyclopédie

    Le Tout et les parties dans les systèmes naturels : écologie, biologie, médecine, astronomie, physique et chimie

    Sous la direction de Thierry MARTIN
    Éditeur : Vuibert - 2007


    Article

    La partie et le tout dans les structures de la matière ou dialectique de l’émergence statique

    José GAYOSO

    Sous la direction de Lucien SÈVE, Janine GUESPIN-MICHEL
    Dans Émergence, complexité et dialectique : sur les systèmes dynamiques non linéaires - 2005


    Article

    Pourquoi ne fait-on pas de montres en caoutchouc ? Genres et limites de l’explication fonctionnelle

    Philippe HUNEMAN

    Sous la direction de Thierry MARTIN
    Dans Le Tout et les parties dans les systèmes naturels : écologie, biologie, médecine, astronomie, physique et chimie - 2007


    Article

    Les êtres vivants : des constructions en mosaïques

    Georges CHAPOUTHIER

    Sous la direction de Thierry MARTIN
    Dans Le Tout et les parties dans les systèmes naturels : écologie, biologie, médecine, astronomie, physique et chimie - 2007


    DICTIONNAIRE-ENCYCLOPÉDIE

    Le Tout et les parties dans les systèmes naturels : écologie, biologie, médecine, astronomie, physique et chimie

    • Pages : IX-241
    • Nombre de volumes : 1
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • Institution : Société de philosophie des sciences (SPS)
    • ISBN : 978-2-7117-4046-8
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-11-2015

    Résumé :

    Français

    Le présent ouvrage est issu du 1er congrès de la Société de Philosophie des Sciences, organisé les 21 et 22 janvier 2005 à Paris, avec le soutien de l’École Normale Supérieure, de l’Institut d’Histoire et Philosophie des Sciences et des Techniques (IHPST) et de l’École doctorale de philosophie de l’Université de Paris1 – Panthéon-Sorbonne. Il ne s’agit pas ici des Actes de ce congrès, mais d’une sélection de communications choisies pour éclairer, sinon les épuiser, les questions que soulève la relation d’une totalité (système, milieu, groupe, organisme, etc.) aux éléments qui la composent (individus, organes, molécules, etc.). [Voir dépouillement des articles]. M.-M. V.

     

    Articles :

    pages 21 à 46

    L’écosystème existe-t-il ? Le tout et la partie en écologie

    BLANDIN Patrick

    pages 47 à 55

    Niveaux d’organisation : évolution, écologie et transaction

    BERGANDI Donato

    pages 57 à 64

    Évolution d’écosystèmes sans réduction à la fitness des parties

    BOUCHARD Frédéric

    pages 67 à 74

    Où s’arrête la régression fonctionnelle en biologie ?

    GAYON Jean

    pages 75 à 87

    Pourquoi ne fait-on pas de montres en caoutchouc ? Genres et limites de l’explication fonctionnelle

    HUNEMAN Philippe

    pages 89 à 97

    Unicité des fonctions et décomposition fonctionnelle

    LONGY Françoise

    pages 99 à 106

    L’immunité et l’interactionnisme biologique

    PRADEU Thomas

    pages 107 à 114

    Quelle dimension pour le vivant ?

    DROUIN Jean-Marc

    pages 115 à 121

    Les êtres vivants : des constructions en mosaïques

    CHAPOUTHIER Georges

    pages 123 à 131

    Le tout et les parties de la mémoire

    DUPONT Jean-Claude

    pages 135 à 144

    Dépistage de la trisomie 21 : hiatus entre collectivité et patients

    GOFFETTE Jérôme, FLORI Marie

    pages 145 à 154

    Holisme et réductionnisme en épidémiologie et la question de la continuité entre santé et maladie

    GIROUX Élodie

    pages 157 à 165

    Le mixte : un défi au tout comme somme des parties

    BENSAUDE-VINCENT Bernadette

    pages 167 à 174

    Comment étudier l’univers ?

    LEPELTIER Thomas

    pages 175 à 182

    Réalisme du tout et des parties ? Le cas des modèles galactiques

    RUPHY Stéphanie

    pages 183 à 190

    De l’idéalité du tout et des parties à la réalité du mouvant

    PANERO Alain

    pages 193 à 200

    Classification des sciences et encyclopédie : Neurath et la tradition française

    BRENNER Anastasios

    pages 201 à 209

    Inductions et méta-inductions : la relation de soutien mutuel entre le tout et les parties de la science, selon Poincaré et Reichenbach

    BIENVENU Alexis

    pages 211 à 220

    Schlick et les lois de la nature : instrumentalisme ou réalisme ?

    CHAPUIS-SCHMITZ Delphine

    ARTICLE

    La partie et le tout dans les structures de la matière ou dialectique de l’émergence statique

    • Pages : 229 à 242
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    1. La partie et le tout : simplicité trompeuse; 2. Dialectique de l’émergence statique dans la structure moléculaire; 3. Structure moléculaire et dialectique des niveaux; 4. Les mécanismes comme théories de l’émergence statique; 5. Quelques mots pour prendre congé.

     

    ARTICLE

    Pourquoi ne fait-on pas de montres en caoutchouc ? Genres et limites de l’explication fonctionnelle

    • Pages : 75 à 87
    •  
    •  
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Que peut-on affirmer de la portée des explications fonctionnelles concernant les parties d’un tout ? Autrement dit, est-ce qu’on peut de manière générale affirmer que les parties d’un tout dont on a identifié la fonction ont elles-mêmes des fonctions ? L’auteur distingue d’abord plusieurs stratégies d’explication qui ont recours au discours fonctionnel. Puis il examine selon chacune de ces stratégies le statut du rapport de la partie au tout, et la portée des énoncés fonctionnels sur les parties. La distinction entre les stratégies explicatives permettra de dissoudre certains malentendus concernant la portée de l’explication fonctionnelle des parties d’un tout.

     

    ARTICLE

    Les êtres vivants : des constructions en mosaïques

    • Pages : 115 à 121
    •  
    •  
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Les êtres vivants sont construits comme des êtres à étages emboîtés multiples, tels que : organites, cellules, tissus, organes, organismes, sociétés... L'origine de ces emboîtements d'étages provient de la répétition, durant toute l'évolution, de deux grands principes d'accroissement de la complexité, qu'on peut appeler "principe de juxtaposition" et "principe d'intégration". Le premier permet la juxtaposition d'entités identiques fonctionnant en parallèle. Le second l'intégration de ces unités dans un ensemble plus vaste, auquel elles contribuent comme parties. L'application répétée de ces deux principes, durant l'histoire évolutive, aux gènes, aux formes, aux fonctions, et même à l'organisation cérébrale et à la pensée, a permis l'apparition d'êtres où, comme dans une mosaïque, les éléments juxtaposés, puis intégrés (les parties), gardent une certaine autonomie par rapport au tout. Dans les sociétés humaines, l'autonomie des parties (les individus) par rapport à la société permet la liberté.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ