Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Simulation informatique
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    5
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    Théorie et simulation dans les modèles dynamiques non-linéaires

    Giorgio TURCHETTI

    Sous la direction de Sara FRANCESCHELLI, Michel PATY, Tatiana ROQUE
    Dans Chaos et systèmes dynamiques. Éléments pour une épistémologie des systèmes dynamiques - 2007


    Article

    Simulations numériques et expérimentation

    Anouk BARBEROUSSE, Sara FRANCESCHELLI, Cyrille IMBERT

    Sous la direction de Jean-Jacques KUPIEC, Franck VARENNE, Marc SILBERSTEIN, Guillaume LECOINTRE
    Dans Matière première. Revue d’épistémologie et d’études matérialistes - 2008


    Monographie

    The Philosophical Computer. Exploratory Essays in Philosophical Computer Modeling : With the Group for Logic & Formal Semantics

    Patrick GRIM, Gary MAR, Paul ST. DENIS
    Éditeur : The MIT Press - 1998


    Monographie

    Pluralismes scientifiques : Enjeux épistémiques et métaphysiques

    Stéphanie RUPHY
    Éditeur : Hermann - 2013


    Monographie

    L’Observation scientifique : Aspects philosophiques et pratiques

    Vincent ISRAEL-JOST
    Éditeur : Classiques Garnier - 2015


    ARTICLE

    Théorie et simulation dans les modèles dynamiques non-linéaires

    • Pages : 239 à 257
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Cet article est consacré à l’analyse des modalités de la simulation numérique en rapport au comportement théorique d’un système physique. Pour ce faire, il considère la dynamique non linéaire de l’accélération de faisceaux, modélisée en termes de mouvement de particules individuelles et d’effets collectifs. – 1, Introduction; – 2, Évolution temporelle; – 3, Erreurs d’arrondi; – 4, Le modèle d’accélérateur.

     

    ARTICLE

    Simulations numériques et expérimentation

    • Pages : 71 à 88
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Les auteurs s’interrogent sur la caractérisation épistémologique de cette «couche médiatrice» qu’est la simulation, comprise entre le système à étudier et les résultats du processus de simulation, ces derniers étant susceptibles de s’intégrer dans un édifice théorique requérant des données d’expériences en vue de sa corroboration empirique. Est étudiée la question primordiale de la calibration non pas ici de l’instrument de mesure (comme dans les expériences «réelles»), mais dans le dispositif de simulation, dont on peut dire qu’il est un instrument de calcul.

     

    MONOGRAPHIE

    The Philosophical Computer. Exploratory Essays in Philosophical Computer Modeling

    With the Group for Logic & Formal Semantics

    • Pages : VIII-321
    • Collection : A Bradford Book
    • Nombre de volumes : 1
    •  
    • Support : Print
    • Edition : Original
    • Ville : Cambridge, Mass.
    •  
    • ISBN : 0-262-07185-1
    •  
    • Date de création : 14-02-2011
    • Dernière mise à jour : 27-09-2011

    Résumé :

    Anglais

    Philosophical modeling is as old as philosophy itself; examples range from Plato's Cave and the Divided Line to Rawls's original position. What is new are the astounding computational resources now available for philosophical modeling. Although the computer cannot offer a substitute for philosophical research, it can offer an important new environment for philosophical research. – The authors present a series of exploratory examples of computer modeling, using a range of computational techniques to illuminate a variety of questions in philosophy and philosophical logic. Topics include self-reference and paradox in fuzzy logics, varieties of epistemic chaos, fractal images of formal systems, and cellular automata models in game theory. Examples in the last category include models for the evolution of generosity, possible causes and cures for discrimination, and the formal undecidability of patterns of social and biological interaction. The cross-platform CD-ROM provided with the book contains a variety of working examples, in color and often operating dynamically, embedded in a text that parallels that of the book. Source code of all major programs is included to facilitate further research. – Contents : Preface. Introduction. – 1. Chaos, Fractals, and the Semantics of Paradox; – 2. Notes on Epistemic Dynamics; – 3. Fractal Images of Formal Systems; – 4. The This Evolution of Generosity n a Hobbesian Model; – 5. Real-Valued Game Theory: Real Life, Cooperative Chaos, and Discrimination; – 6. Computation and Undecidability in the Spatialized Prisoners Dilemma. – Appendix A: Competitive Strategies Adequate for a Minsky Register Machine; – Appendix B: An Algebraic Treatment for Competitive Strategies. Afterword. Notes; Index.

     

    MONOGRAPHIE

    Pluralismes scientifiques

    Enjeux épistémiques et métaphysiques

    • Pages : 278
    • Collection : Hermann Philosophie
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • Institution : EA 3699 « Philosophie, Langages, Cognition » (Université Pierre Mendès France, Grenoble)
    • ISBN : 978-2-7056-8673-4
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 13-05-2014
    • Dernière mise à jour : 30-04-2021

    Résumé :

    Français

    Existe-t-il différentes sortes d’objets qui ne sont scientifiquement connaissables que de différentes manières ? Quelles relations peut-on alors établir entre les théories des différentes sciences ? L’existence de plusieurs représentations incompatibles d’un même phénomène est-elle dès lors l’expression d’une imperfection épistémique ? Tels sont les trois grands problèmes affrontés dans cet ouvrage, qui porte sur le thème de l’unité et de la pluralité dans les sciences. Dans un premier temps (chapitre 1) l’auteure revient sur le programme (porté par le Cercle de Vienne) d’une science unitaire fondée sur l’unité linguistique, puis sur le pluralisme des reconstructions rationnelles de Rudolph Carnap, et enfin, sur le problème de l’unité méthodologique de la logique de la justification en philosophie des sciences, afin de proposer une position pluraliste nouvelle – le « pluralisme feuilleté » – fondée sur le concept de «style de raisonnement scientifique» (introduit par Ian Hacking). Après avoir traité le problème de la cartographie des champs scientifiques, de l’unité ou de la pluralité des langages, méthodes et objets scientifiques, l’auteure s’attaque à celui des relations interthéoriques entre les différentes sciences, ainsi qu’au problème métaphysique de l’ordre et du désordre mondains, sous-jacent à la thématique de l’unité et de la pluralité des sciences (chapitre 2) : 1° en examinant les arguments antiréductionnistes (de Jerry Fodor, Philip Kitcher, John Dupré et Nancy Cartwright) et en mettant au jour leurs fondements métaphysiques ; 2° en proposant une analyse critique du pluralisme nomologique (i.e. l’antiréductionnisme horizontal de Nancy Cartwright) ainsi que de l’approche structuraliste (i.e. le réductionnisme vertical de Carlos-Ulises Moulines), tous deux conduisant à des thèses métaphysiques relatives à l’ordre et au désordre mondains. Dès lors elle propose deux types d’interconnexions non réductives entre théories scientifiques: l’analogie et l’unification synthétique. Le problème affronté dans le dernier chapitre est celui de la pluralité des représentations d’un phénomène par plusieurs sciences (chapitre 3). Après avoir présenté l’état du débat actuel entre monistes et pluralistes sur la question des représentations scientifiques et son enjeu central (celui de la compatibilité entre pluralisme représentationnel et engagement réaliste) elle illustre la pertinence et les enjeux de la thèse pluraliste grâce à l’analyse de deux types de systèmes de représentations: d’une part les modèles de simulations numériques en cosmologie ; d’autre part les systèmes de classification des étoiles en astrophysique. Elle est ainsi conduite à défendre une interprétation pragmatique de la stabilité des taxinomies stellaires et une interprétation réaliste de la notion d’espèce naturelle dans les sciences physiques. - Fig.1: «Illustration comparative des problématiques principales des chapitres 2 et 3», p. 16 ; Fig.2: «Illustration de la dépendance au chemin du Millenium Run», p. 193 ; Conclusion, pp. 251-259 ; Références bibliographiques, pp. 261-276 ; Table des matières, pp. 277-278.

    F. F.

     

    MONOGRAPHIE

    L’Observation scientifique

    Aspects philosophiques et pratiques

    Résumé :

    Français

    [Texte remanié de : Thèse de doctorat, sous la direction de Jean Gayon : Philosophie : 1 vol. : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : 2011 : 359 p.]. – De quelles expérimentations scientifiques, réalisées au moyen de quels instruments, peut-on dire qu’elles relèvent de l’observation ? L’objectif de cet ouvrage est de contribuer à une refonte du concept d’observation à partir d’études de cas issues des pratiques contemporaines de l’investigation empirique, comme l’imagerie biomédicale par exemple. La thèse défendue par l’auteur est que les énoncés d’observation jouissent d’un privilège épistémique. L’ouvrage est divisé en deux grandes parties : une première, de nature épistémologique, philosophique, historique et critique ; une seconde, de nature empirique, fondée sur des résultats d’enquêtes menées sur des pratiques d’investigations scientifiques d’ordre observationnel. La première partie commence par une présentation détaillée de la conception de l’observation développée par l’empirisme logique au début des années 1930 (partie 1, chapitre 1) puis enchaîne sur un examen critique de cette conception à la lumière des critiques formulées dans les années 1950 par des philosophes post-positivistes comme Norwood Russell Hanson ou Wilfrid Sellars (partie 1, chapitre 2). Enfin, l’auteur propose une conception nouvelle de l’observation – qu’il nomme « empirisme itératif » – dans laquelle l’autorité épistémique de l’observation est présentée comme le résultat d’un processus dynamique d’interaction entre le sujet connaissant, l’expérience, et les moyens à la fois conceptuels, matériels et épistémologiques dont disposent les scientifiques au travail. Le résultat de ce processus dynamique aboutit, dans les meilleurs cas, à une stabilisation de l’investigation empirique. Dans la seconde partie, l’auteur donne la chair au squelette théorique de cet empirisme itératif. En s’appuyant sur les travaux de Jim Bogen, James Woodward et Allan Franklin, il s’agit pour lui de construire un concept d’observation dérivé du concept d’expérience médiate, lui-même fondé sur des données qu’il s’agit d’analyser à partir d’un cadre interprétatif pertinent (partie 2, chapitre 1), d’un équipement instrumental robuste et précis (partie 2, chapitre 2) et d’un traitement mathématique opéré informatiquement à partir du format numérique de manipulation de ces données (partie 2, chapitre 3). Cette seconde partie se termine sur la présentation détaillée d’une étude de cas : l’application de la tomographie d’émission monophotonique (TEMP) au petit animal (partie 2, chapitre 4). – Préface de Stéphanie Ruphy, pp. 7-10 ; Introduction, pp. 11-18 ; Première partie : « Conceptions philosophiques de l’observation », pp. 21-118 ; Deuxième partie : « Les pratiques contemporaines de l’observation », pp. 121-248 ; Conclusion, pp. 249-253 ; Illustrations, pp. 255-266 ; Bibliographie, pp. 267-273 ; Index, pp. 275-276 ; Table des illustrations, pp. 277-279 ; Table des matières, pp. 281-284.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ