Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Sciences formelles
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    4
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Monographie

    La Méthode scientifique en philosophie : notre connaissance du monde extérieur

    Bertrand RUSSELL
    Éditeur : Payot - 2002


    Monographie

    Sciences et réalité

    Gilles-Gaston GRANGER
    Éditeur : Odile Jacob - 2001


    Article

    Définitions implicites, définitions explicites et application des théories physiques

    Delphine CHAPUIS-SCHMITZ

    Sous la direction de Pierre WAGNER, Jacques BOUVERESSE
    Dans Mathématiques et expérience. L’empirisme logique à l’épreuve (1918-1940) - 2008


    Article

    Science formelle et science du réel

    Rudolf CARNAP

    Sous la direction de Pierre WAGNER, Christian BONNET
    Dans L'Âge d'or de l'empirisme logique - 2006


    MONOGRAPHIE

    La Méthode scientifique en philosophie : notre connaissance du monde extérieur

    • Année : 2002
    • Éditeur : Payot
    • Pages : 290
    • Collection : Petite Bibliothèque Payot
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Traduction de l’anglais
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-228-89529-6
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 17-10-2015

    Résumé :

    Français

    Conférences données sous les auspices des Lowell Lectures à Boston (mars-avril 1914). – La méthode analytico-logique en philosophie, selon Russell, se doit d’obéir à une «rigueur vraiment scientifique». Elle consistera à justifier celles de nos croyances dérivées qui peuvent l’être, en mettant au jour les déductions logiques sur lesquelles elles reposent. Sa tâche négative consistera à faire naître le doute, et à évaluer le degré de probabilité de celles qui ne sont pas susceptibles de pareilles élucidations. Russell donne deux exemples d’application de cette méthode, –1/ à l’espace de la géométrie, et 2/ à l’espace de la physique. Très proche de l’école néo-réaliste américaine, ce système trouve sa véritable envergure dans un dépassement de la crise d’hégélianisme qui a secoué l’Angleterre depuis les années 1870, pour renouer avec la grande tradition philosophique anglaise, celle de Locke, Berkeley et Hume. – I. La philosophie officielle; II. L’Essence de la Philosophie : la logique; III. Notre connaissance du Monde extérieur; IV. Monde physique et monde sensible; V. La théorie du continu; VI. Historique du Problème de l’infini; VII. La théorie positive de l’infini; VIII. La notion de cause : application au problème de la liberté. M.-M. V.

     

    MONOGRAPHIE

    Sciences et réalité

    • Pages : 262
    • Collection : Philosophie
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-7381-0923-3
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 21-10-2015

    Résumé :

    Français

    À partir du paradoxe selon lequel la science découvre une réalité objective, qu’elle n’invente pas mais à l’élaboration de laquelle elle participe (modèles formels, techniques expérimentales), tant et si bien que cette réalité semble être construite de toute pièce par la science, l’A. étudie ce qu’est la réalité scientifique dans la plupart de ses champs. – L’œuvre de la science est à la fois de formuler les configurations du réel, de les construire et de les “penser”. Cette activité de penser possède trois aspects spécifiques : – représenter l’expérience en “symboles”, – suivre des règles, mais aussi échapper à des règles préétablies pour en créer de nouvelles et figurer des exceptions, – déterminer des critères de validité de la connaissance. C’est dans l’explicitation du sens commun de ces réalités concomitantes que la philosophie des sciences remplit l’une des tâches qui contribue à lui valoir son titre de philosophie. – Ouvert par un Préambule («De l’être au réel : le réel, concept moderne») qui situe historiquement la notion actuelle de réalité, l’ouvrage se divise en trois sections : – la première, «Les sciences formelles et la réalité», concerne la logique et la mathématique; – la deuxième, «Les sciences de la réalité empirique», est consacrée aux sciences du monde physique et aux sciences du monde humain; – la troisième, «L’imagination conceptuelle», met plus particulièrement l’accent sur le moment imaginatif de la science dans sa constitution d’un réel. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    Définitions implicites, définitions explicites et application des théories physiques

    • Pages : 151 à 173
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 21-02-2015

    Résumé :

    Français

    Sur le problème de la définition des concepts scientifiques, Schlick affirme, dans la Théorie générale de la connaissance, qu’ils peuvent être implicitement définis. Dans La Construction logique du monde, Carnap juge quant à lui plus adéquat de faire appel à des définitions explicites. L’objet de cet article est de s’interroger sur les motivations d’une telle différence d’approche, afin d’éclairer les conceptions respectives de ces deux auteurs en ce qui concerne les questions de l’application des théories scientifiques et du rôle des sciences formelles, logique et mathématiques, pour la formulation de ces dernières.

     

    ARTICLE

    Science formelle et science du réel

    • Pages : 441 à 459
    •  
    • Support : Document imprimé
    •  
    •  
    • Date de création : 22-04-2013
    • Dernière mise à jour : 03-03-2015

    Résumé :

    Français

    [Rudolf Carnap : « Formalwissenschaft und Realwissenschaft », Erkenntnis, 5, n°1, 1935, pp. 30-37]. – Ce texte présenté et traduit de l'allemand par Pierre Wagner, publié avec l'autorisation de Carus Publishing, est issu d'un exposé présenté par Carnap lors de la conférence de Prague, tenue du 31 août au 2 septembre 1934. Comment la méthode syntaxique – i.e. l'expulsion de la signification des termes d'une langue au profit de la forme et de l'ordre des signes qui la composent – permet-elle de justifier la thèse soutenue par Carnap selon laquelle la science formelle est un système de propositions vides de contenu ? Contrairement à « La langue de la physique comme langue universelle de la science » (cf. chapitre 6) le présent texte ne porte pas sur les sciences empiriques (que Carnap appelle « sciences du réel »), mais sur les sciences formelles. Dedans, il y présente sa conception des propositions mathématiques et montre pourquoi la distinction entre science formelle et « science du réel » ne contredit pas selon lui la thèse de l'unité de la science. – Tableau, p. 454 ; Références bibliographiques, p. 459.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ