Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Sciences de la nature
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    10
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Collectif

    L’Âge de la science. Lectures philosophiques : 2. Épistémologie

    Sous la direction de Pierre JACOB
    Éditeur : Odile Jacob - 1989


    Collectif

    Sciences de l’homme et sciences de la nature. Essais d’épistémologie comparée

    Sous la direction de Claude GRIGNON, Claude KORDON
    Éditeur : Éditions de la Maison des sciences de l’homme - 2009


    Article

    Les modèles météorologiques et climatiques

    Robert KANDEL

    Sous la direction de Pascal NOUVEL
    Dans Enquête sur le concept de modèle - 2002


    Article

    L’Alter-ego et les sciences de la nature. Autour d’un débat entre Schrödinger et Carnap

    Michel BITBOL

    Sous la direction de Gerhard HEINZMANN
    Dans Philosophia Scientiae. Travaux d’histoire et de philosophie des sciences - 1999


    Article

    Comptes rendus de lecture

    Anastasios BRENNER, Zeineb BEN SAÏD CHERNI, Thierry SIMONELLI

    Sous la direction de Abdelkader BACHTA
    Dans Épistémologie et philosophie des sciences - 2010


    Article

    Introduction

    Michel PATY

    Sous la direction de Michel PATY, Danièle GHESQUIER-POURCIN, Muriel GUEDJ, Gabriel GOHAU
    Dans Énergie, science et philosophie au tournant des XIXe et XXe siècles - 2010


    Collectif

    Les sciences humaines sont-elles des sciences?

    Sous la direction de Thierry MARTIN
    Éditeur : Vuibert - 2011


    Article

    Connaissance de l'individuel et science du général

    Alban BOUVIER

    Sous la direction de Thierry MARTIN
    Dans Les sciences humaines sont-elles des sciences? - 2011


    Monographie

    Les Fondements des mathématiques : Intuitionnisme, théorie de la démonstration

    Arend HEYTING
    Éditeur : Gauthier-Villars - 1955


    Monographie

    Pour une évaluation des doctrines de Mach

    Robert MUSIL
    Éditeur : Presses Universitaires de France - 1985


    COLLECTIF

    L’Âge de la science. Lectures philosophiques

    2. Épistémologie

    • Pages : 335
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-7381-0056-2
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 21-10-2015

    Résumé :

    Français

    Ce volume collectif réunit des articles et des recensions d’ouvrages relevant de la philosophie des sciences. Il entend donner ainsi un panorama des recherches actuelles dans le domaine de l'épistémologie, aussi bien française (Vuillemin, Granger, Dagognet ... ) qu'étrangère, en particulier américaine (Popper, Miller, Watkins ... ).– L’ouvrage est divisé en cinq sections ; – la première examine la question de savoir si le raisonnement scientifique est régi par une «logique inductive» (une logique qui serait enrichie du calcul des probabilités). – Les deuxième, troisième et quatrième sections sont consacrées à l’épistémologie des sciences de la nature, respectivement à – l’épistémologie de la physique (section II), – l’épistémologie de la biologie (section III) et – l’étude de l’application des modèles mathématiques dans les sciences de la nature (section IV). – La cinquième et dernière section pose la question du statut de l’épistémologie, à travers des thèmes tels que science et culture, néo-matérialisme et néo-dynamisme, rationalité et progrès. M.-M. V.

     

    Articles :

    pages 25 à 57

    Qu’est-ce que l’autoritarisme épistémologique ?

    JACOB Pierre

    pages 59 à 81

    L’argument de Popper et Miller contre la justification probabiliste de l’induction

    ZWIRN Hervé P., ZWIRN Denis

    pages 83 à 98

    En quoi les jugements de probabilités sont-ils objectifs ?

    DUBUCS Jacques

    pages 99 à 116

    L’énigme épistémologique

    BOYER Alain

    pages 123 à 127

    Les hypothèses dans l’astronomie de Kepler

    HUGONNARD-ROCHE Henri

    pages 129 à 150

    Le problème du réalisme en physique quantique

    RUEGG Henri

    pages 151 à 176

    De Bohr et von Neumann à Kant. L’École allemande de logique quantique

    CHEVALLEY Catherine

    pages 177 à 179

    Note sur l’École allemande de mécanique quantique

    VUILLEMIN Jules

    pages 187 à 191

    Savoir empirique et classifications biologiques selon Scott Atran

    DUCHESNEAU François

    pages 193 à 200

    Analyse d’un système

    DAGOGNET François

    pages 201 à 227

    Épistémologie du concept de sélection

    GAYON Jean

    pages 229 à 236

    L’épigenèse des fonctions cérébrales selon Jean-Pierre Changeux

    DUCHESNEAU François

    pages 243 à 251

    Portée et limites de la théorie des catastrophes

    VUILLEMIN Jules, GRANGER Gilles-Gaston, LÉTOUBLON Françoise

    pages 253 à 266

    La philosophie de la nature est-elle morte ?

    ENGEL Pascal

    pages 273 à 279

    Science et culture

    GRANGER Gilles-Gaston, CLAVELIN Maurice

    pages 281 à 292

    Néo-matérialisme ou néo-dynamisme ?

    MICHAUD Yves

    pages 293 à 308

    Rationalité et progrès

    CLAVELIN Maurice

    pages 309 à 332

    Qu’est-ce qu’une opinion justifiée ?

    JACOB Pierre

    COLLECTIF

    Sciences de l’homme et sciences de la nature. Essais d’épistémologie comparée

    • Pages : XI-280
    • Nombre de volumes : 1
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-7351-1243-2
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 05-11-2015

    Résumé :

    Français

    Cet ouvrage rassemble les contributions présentées au séminaire «Sciences de l’homme et sciences de la nature» (MSH, 2003-2007), séminaire d’épistémologie appliquée ou pratique plutôt que de philosophie des sciences. L’objet est de s’interroger sur la position des sciences de l’homme par rapport aux sciences les plus formalisées, ce qui conduit à élargir la comparaison aux sciences physico-chimiques, aux mathématiques et aux sciences du vivant, en ordonnant les sciences en fonction du degré d’organisation des ordres de réalité auquel elles se rapportent. L’ouvrage débute donc par le niveau d’organisation le plus faible, celui de la matière, et se termine par le niveau d’organisation le plus élevé, celui de l’ordre humain. Ce plan chronologique, où s’esquisse une nouvelle typologie des sciences, correspond aux grandes étapes de l’histoire de l’Univers : classer les ordres de réalité par niveaux d’organisation, c’est les classer par ordre d’apparition, d’émergence, sans pour autant donner prise au malentendu réductionniste qui consisterait à faire passer les mathématiques et les sciences de l’ordre physico-chimique pour les sciences les plus avancées et les plus accomplies. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    Les modèles météorologiques et climatiques

    • Pages : 67 à 98
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    ARTICLE

    L’Alter-ego et les sciences de la nature. Autour d’un débat entre Schrödinger et Carnap

    • Pages : 203 à 213
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    On analyse le débat qui a opposé Schrödinger à Carnap en 1935-36 à propos de l’ “hypothèse des autres consciences”. Cette hypothèse a-t-elle un statut extra-scientifique, comme le pense Schrödinger, ou est-elle empiriquement testable, comme l’affirme Carnap ? La discussion tourne autour de la notion wittgensteinienne de “gonds du langage”, et de ce que Searle appelle “l’arrière-plan”.

     

    ARTICLE

    Comptes rendus de lecture

    • Pages : 167 à 175
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 27-02-2015

    Résumé :

    Français

    Notes de lecture autour de l’ouvrage d’Angèle Kremer-Marietti, Philosophie des sciences de la nature (Paris : Presses Universitaires de France, 1999. Coll. “L’Interrogation philosophique”. Rééd. Paris : L’Harmattan, 2007).

     

    ARTICLE

    Introduction

    • Pages : 173 à 183
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Présentation de cette dernière Partie, dont les différents chapitres qui la composent laissent voir des ouvertures pour l’énergie vers d’autres sciences de la nature, vers les sciences humaines et sociales, ainsi que vers des problèmes de philosophie plus généraux. Exemplaire, la pensée économique et sociale de Cournot se nourrit ainsi aussi bien de la philosophie que des sciences de la nature de son époque dans leurs configurations changeantes, où l’énergie tient une place centrale. C’est donc lui qui ouvre à juste titre cette Partie.

     

    COLLECTIF

    Les sciences humaines sont-elles des sciences?

    • Pages : VIII-180
    • Collection : Philosophie des sciences
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-7117-2234-1
    •  
    • Date de création : 29-10-2011
    • Dernière mise à jour : 08-05-2021

    Résumé :

    Français

    Cet ouvrage regroupe certaines des contributions issues d'un colloque international tenu au Conseil Régional de Franche-Comté les 7 et 8 novembre 2007 sur le thème « La scientificité des sciences humaines ». Son projet consiste « à penser la scientificité des sciences humaines à partir de la confrontation de leurs méthodes avec celles des sciences de la nature (…) à envisager aussi la spécificité des sciences humaines et l'unité de la connaissance scientifique aujourd'hui » (p. 6), grâce à la participation de philosophes mathématiciens (D. Andler ; D. Bonnay ; M. Cozic), de sociologues philosophes (A. Bouvier ; D. Raynaud), d'un anthropologue (G. Lenclud) et d'une géographe (L. Sanders).

    F. F.

     

    ARTICLE

    Connaissance de l'individuel et science du général

    • Pages : 35 à 52
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    •  
    •  
    • Date de création : 29-10-2011
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Résumé :

    Français

    Cet article part de la célèbre distinction diltheyenne entre sciences de la nature et sciences de l'esprit pour l'interroger immédiatement dans une perspective épistémologique critique : cette distinction recoupe-t-elle une différence méthodologique entre deux types de sciences irréductibles l'une à l'autre ? Sans d'abord présupposer (comme c'est souvent le cas) que toutes les sciences sociales sont réductibles à des sciences de l'homme ou à des sciences de l'esprit, l'auteur montre - en prenant pour objet d'analyse les méthodes mises en œuvre par quatre espèces de sciences de l'homme en société : l'histoire, la sociologie, l'ethnologie et l'économie - que la distinction diltheyenne n'a pas pour source une différence méthodologique entre deux types de science: à savoir d'une part une méthode nomothétique tournée vers une science du général qui serait exclusivement utilisée par les sciences de la nature ; d'autre part une méthode idiographique essentiellement tournée vers une connaissance de l'individuel qui serait l'apanage des sciences de l'esprit. La thèse de l'auteur est au contraire d'affirmer et de montrer que cette différence méthodologique (critère de Windelband-Rickert) marque une différence essentielle interne aux sciences de l'homme en société elles-mêmes. Ce qui signifie deux choses : qu'à l'intérieur des sciences de l'homme, certaines démarches obéissent aux mêmes exigences épistémologiques de la pensée scientifique que les sciences de la nature ; et donc que la distinction entre sciences de la nature et sciences de l'homme n'est pas essentielle, puisqu'on retrouve les mêmes procédures et les mêmes exigences épistémologiques entre les premières et certaines des secondes.

    F. F.

     

    MONOGRAPHIE

    Les Fondements des mathématiques

    Intuitionnisme, théorie de la démonstration

    • Pages : 92
    • Collection : Logique mathématique - Série A
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Première édition française
    • Ville : Paris
    •  
    •  
    • Date de création : 14-11-2012
    • Dernière mise à jour : 16-12-2015

    Résumé :

    Français

    Le but de ce livre est d'étudier d'une part la philosophie des mathématiques et l'influence des idées philosophiques sur le développement des mathématiques elles-mêmes ; d'autre part la notion de construction mathématique. L'ouvrage est divisé en quatre sections, et comporte des ajouts par rapport à la première édition allemande de 1934. La première partie est une introduction à l'intuitionnisme, la seconde, un exposé sur les travaux de l'école de Hilbert (Ackermann, Bernays, Herbrand, Von Neumann) et les premiers travaux en métamathématiques. La troisième partie étudie les conceptions du fondement des mathématiques de Gerrit Mannoury (relativiste et pragmatique) et Moritz Pasch (empiriste) ; la quatrième, la question du rapport entre les mathématiques et les sciences de la nature. – Bibliographie, pp. 77-87 ; Table des matières, pp. 89-91.

    F. F.

     

    MONOGRAPHIE

    Pour une évaluation des doctrines de Mach

    • Pages : 212
    • Collection : Philosophie d’aujourd’hui
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : 1re édition française
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-13-038976-7
    •  
    • Date de création : 03-12-2012
    • Dernière mise à jour : 03-03-2015

    Résumé :

    Français

    Le présent ouvrage est la première traduction française de la thèse de doctorat en philosophie de Robert Musil (1880-1942), soutenue le 27 février 1908 à l'Université de Berlin sous la direction de Carl Stumpf. L'objet de cette thèse est d'étudier la position singulière qu'occupe Mach dans la philosophie et la science de son époque : un positivisme ne procédant pas d'une attitude philosophique, mais d'une pratique effective des sciences de la nature purgée de toute gangue métaphysique. Après avoir dégagé les principes de base au fondement de la doctrine de Mach, Musil procède, grâce à une analyse systématique des écrits du physicien allemand, à une critique immanente de son positivisme, dont il récuse l'importance. Cette édition critique, établie par Paul-Laurent Assoun, contient une étude-préface et une étude-postface qui permettent d'une part de situer la thèse de Musil dans le contexte scientifique, philosophique et culturel de son époque ; d'autre part de saisir le sens que celle-ci prend dans son oeuvre à la lumière de L'Homme sans qualités. – Étude-préface : « Robert Musil lecteur d'Ernst Mach », pp. 5-48 ; Annexe : « Documents relatifs au doctorat », pp. 171-175 ; Étude-postface : « De Mach à la philosophie-sans-qualités », pp. 177-194 ; Index physico-philosophique de la thèse de Robert Musil sur l'évaluation des doctrines de Mach, pp. 195-208 ; Index général des noms cités, pp. 209-210 ; Table des matières, pp. 211-212.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ