Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Ressemblance
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    4
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    Scientific Realism in Action: Molecular Models and Boltzmann’s Bildtheorie

    Henk W. de REGT

    Sous la direction de Hans ROTT
    Dans Erkenntnis - 2005


    Article

    Transitivity, the Sorites Paradox, and Similarity-Based Decision-making

    Alex VOORHOEVE, Ken BINMORE

    Sous la direction de Hans ROTT
    Dans Erkenntnis - 2006


    Article

    Science and common sense in the philosophy of Bernard Lonergan (1904-1984)

    Monika WALCZAK

    Sous la direction de Dariusz LUKASIEWICZ, Roger POUIVET
    Dans Scientific Knowledge and Common Knowledge - 2009


    Monographie

    Les Universaux. Une introduction partisane : Suivi de : « Quatre disputes sur les propriétés » et « Les particuliers ont leurs propriétés par nécessité »

    David Malet ARMSTRONG
    Éditeur : Éditions d’Ithaque - 2010


    ARTICLE

    Scientific Realism in Action: Molecular Models and Boltzmann’s Bildtheorie

    • Pages : 205 à 230
    •  
    •  
    • DOI : 10.1007/s10670-005-3226-7
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Anglais

    This paper approaches the scientific realism question from a naturalistic perspective. On the basis of a historical case study of the work of James Clerk Maxwell and Ludwig Boltzmann on the kinetic theory of gases, it shows that scientists’ views about the epistemological status of theories and models typically interact with their scientific results. Subsequently, the implications of this result for the current realism debate are analysed. The case study supports Giere’s moderately realist view of scientific models and theories, based on the notion of similarity, and it highlights the crucial role of model users. The paper concludes with a discussion of Boltzmann’s Bildtheorie, the sophisticated form of realism that he developed in response to the scientific problems of kinetic theory.

     

    ARTICLE

    Transitivity, the Sorites Paradox, and Similarity-Based Decision-making

    • Pages : 101 à 114
    •  
    •  
    • DOI : 10.1007/s10670-005-2373-1
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    A persistent argument against the transitivity assumption of rational choice theory postulates a repeatable action that generates a significant benefit at the expense of a negligible cost. No matter how many times the action has been taken, it therefore seems reasonable for a decision-maker to take the action one more time. However, matters are so fixed that the costs of taking the action some large number of times outweigh the benefits. In taking the action some large number of times on the grounds that the benefits outweigh the costs every time, the decision-maker therefore reveals intransitive preferences, since once she has taken it this large number of times, she would prefer to return to the situation in which she had never taken the action at all. We defend transitivity against two versions of this argument: one in which it is assumed that taking the action one more time never has any perceptible cost, and one in which it is assumed that the cost of taking the action, though (sometimes) perceptible, is so small as to be outweighed at every step by the significant benefit. We argue that the description of the choice situation in the first version involves a contradiction. We also argue that the reasoning used in the second version is a form of similarity-based decision-making. We argue that when the consequences of using similarity-based decision-making are brought to light, rational decision-makers revise their preferences. We also discuss one method that might be used in performing this revision.

     

    ARTICLE

    Science and common sense in the philosophy of Bernard Lonergan (1904-1984)

    • Pages : 173 à 188
    •  
    • Support : Print
    • Edition : Original
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 24-02-2015

    Résumé :

    Anglais

    This paper discusses the relationship between science and common sense in the philosophy of Canadian catholic theologian and philosopher Bernard Lonergan, especially in his opus vitae : Insight : A Study of Human Unserstanding (London, 1957. Toronto : The Critical Edition, 1992). It deals with the similarities and differences between science and common sense and also seeks the answer to the question of what kind of relation exists between them (conflict, cooperation, or indifference). To discuss Lonergan’s position, Monika Walczak addresses the following issues : – 1. B. Lonergan’s philosophical achievements and influence; – 2. A general account of his philosophy; – 3. The notion of science; – 4. The notion of common sense; – 5. Relations between science and common sense (similarities, differences, complementarity).

     

    MONOGRAPHIE

    Les Universaux. Une introduction partisane

    Suivi de : « Quatre disputes sur les propriétés » et « Les particuliers ont leurs propriétés par nécessité »

    • Pages : 205
    • Collection : Science & Métaphysique
    • Nombre de volumes : 1
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Traduction de l'anglais
    • Ville : Montreuil-sous-Bois
    •  
    • ISBN : 978-2-916120-19-5
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 15-05-2015
    • Dernière mise à jour : 11-12-2015

    Résumé :

    Français

    Faisant suite à Universals and Scientific Realism (Cambridge; New York : Cambridge University Press, 1978), le présent ouvrage entend nuancer et compléter certaines des positions antérieurement défendues. Cette introduction aux débats contemporains sur le problème des universaux prend désormais en compte la possibilité de développer un type particulier de nominalisme modéré « comme un rival important et tout à fait plausible du réalisme modéré à l'égard des universaux : ce serait un nominalisme modéré parce qu'il admet des propriétés et des relations, mais un nominalisme quand même parce qu'il tient les propriétés et les relations pour des particuliers plutôt que pour des universaux » (Préface, p. 11). – Le texte est structuré en sept chapitres. Le premier (intitulé « Le problème ») propose une brève introduction au problème des universaux dans laquelle Armstrong critique les formes dites « extrêmes » du nominalisme : celles qui n’admettent pas de division objective entre des classes naturelles de particuliers et des classes de particuliers qui ne sont pas naturelles. Ce chapitre introductif est suivi de deux chapitres critiques portant chacun sur une version du nominalisme austère « modéré » : le nominalisme des classes naturelles primitives (chapitre 2) et le nominalisme de la ressemblance (chapitre 3). Les deux chapitres suivants sont consacrés à des variétés du réalisme des universaux : le chapitre 4 (« Les particuliers comme faisceaux d'universaux ») discute et critique la conception des particuliers comme faisceaux d’universaux, conception attribuée à Bertrand Russell ; dans le chapitre 5 (« Les universaux comme attributs »), Armstrong expose, après avoir critiqué une conception platonicienne du réalisme des universaux, sa propre conception des universaux comme manières d’être des particuliers. Le chapitre 6 (« Les tropes »), qui précède un Récapitulatif final (Chapitre 7), est consacré à la théorie des tropes, forme libérale du nominalisme, qu’Armstrong rejette. – En Annexes, sont proposés deux articles récents de l’auteur qui fournissent une réelle valeur ajoutée à l’édition en français par rapport à l’édition originale en anglais. Le premier de ces articles, « Quatre disputes sur les propriétés » (« Four Disputes about Properties ») a été prononcé en 2004 lors des Pufendorf Lectures (et a paru in Synthèse, 144, Springer, 2005, pp. 309-320). Il prend une perspective plus générale sur la métaphysique des propriétés et met l'accent sur le débat entre les conceptions catégoriques des propriétés et les conceptions des propriétés comme pouvoirs ou dispositions. – Le second article en annexe : « Les particuliers ont leurs propriétés par nécessité » («Particulars have their Properties by necessity») ; originellement intitulé « Predication and Necessity », a été prononcé en 2004 lors des Pufendorf Lectures (et a paru in A. Chakrabarti et P.F. Strawson (dir.), Universals, Concepts and Qualities: New Essays on the Meaning of Predicates, Ashgate, 2006). Il montre en quoi le réalisme d’Armstrong a évolué ces dernières années et présente une conception novatrice de l’instanciation des universaux par les particuliers comme identité partielle entre un universel et un particulier. M.-M. V.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ