Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Relativisme
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    12
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Monographie

    Qu’est-ce que la science ? Récents développements en philosophie des sciences : Popper, Kuhn, Lakatos, Feyerabend

    Alan Francis CHALMERS
    Éditeur : La Découverte - 1988


    Article

    De l’universalité de la logique

    Philippe de ROUILHAN

    Sous la direction de Jacques BOUVERESSE
    Dans L’Âge de la science. Lectures philosophiques - 1991


    Article

    Relations, Synthèses, Arrière-Plans. Sur la philosophie transcendantale et la physique moderne

    Michel BITBOL

    Sous la direction de François MARTY
    Dans Archives de philosophie - 2001


    Article

    La philosophie des mathématiques de E.W. Beth

    Gerhard HEINZMANN

    Sous la direction de Gerhard HEINZMANN
    Dans Philosophia Scientiae. Travaux d’histoire et de philosophie des sciences - 1999


    Article

    Quine, la science et le naturalisme

    Sandra LAUGIER

    Sous la direction de Pierre WAGNER
    Dans Les Philosophes et la science - 2002


    Article

    Postmodernisme antirationnel chez Isabelle Stengers

    Cédric MULET-MARQUIS

    Sous la direction de François ATHANÉ, Marc SILBERSTEIN, Édouard GUINET
    Dans Matière première. Revue d’épistémologie et d’études matérialistes - 2007


    Monographie

    Piccolo trattato di epistemologia

    Cristina AMORETTI, Nicla VASSALLO
    Éditeur : Codice Edizioni - 2010


    Monographie

    Many Sides: A Protagorean Approach to the Theory, Practice and Pedagogy of Argument

    Michael MENDELSON
    Éditeur : Kluwer Academic Publishers - 2002


    Monographie

    Relativism Refuted. A Critique of Contemporary Epistemological Relativism

    Harvey SIEGEL
    Éditeur : Springer Science+Business Media B.V. - 1987


    Monographie

    La réalité physique

    Alain SÉGUY-DUCLOT
    Éditeur : Hermann - 2013


    Monographie

    Ambiguità e armonia : lezioni trentine : A cura di Francesca Castellani

    Paul FEYERABEND
    Sous la direction de Francesca CASTELLANI
    Éditeur : Laterza - 1996


    Article

    L'éradication de la variole : leçons pour l'épistémologie et la politique

    James Robert BROWN

    Sous la direction de Stéphanie RUPHY, Alexandre GUAY
    Dans Science, philosophie, société - 2017


    MONOGRAPHIE

    Qu’est-ce que la science ? Récents développements en philosophie des sciences

    Popper, Kuhn, Lakatos, Feyerabend

    • Pages : 238
    • Collection : Sciences et société
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Traduction de l’anglais
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-7071-1713-7
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 01-12-2015

    Résumé :

    Français

    Original anglais : St Lucia, Queensland : University of Queensland Press, 1976. Seconde édition revue et augmentée : Milton Keynes : Open University Press, 1982. – Le présent ouvrage propose la première traduction française, réalisée à partir de la seconde édition revue et augmentée de 1982. – Un nouvel essor de la philosophie des sciences dans le monde anglo-saxon a été marqué depuis les années soixante par les travaux de Karl Popper (1902-1994), Imre Lakatos (1922-1974), Thomas S. Kuhn (1922-1996) et Paul K. Feyerabend (1924-1994). Issus de l’école du positivisme logique, ils se situent tous en rupture avec cette tradition. L’A. entend faire ici le point sur leurs contributions critiques, afin de mieux saisir la portée de ce renouveau de la philosophie contemporaine quant aux conceptions modernes de la nature de la science. – 1, L’inductivisme : la science, savoir issu des faits de l’expérience; – 2, Le problème de l’induction; – 3, La dépendance de l’observation par rapport à la théorie; – 4, Introduction au falsificationisme; – 5, Le falsificationisme sophistiqué, les prédictions nouvelles et le progrès de la science; – 6, Les limites du falsificationisme; – 7, Les théories comme structures. I, Les programmes de recherche; – 8, Les théories comme structures. II, Les paradigmes de Kuhn; – 9, Rationalisme et relativisme; – 10, L’objectivisme; – 11, Une vision objectiviste du changement de théorie en physique; – 12, La théorie anarchiste de la connaissance de Feyerabend; – 13, Réalisme, instrumentalisme et vérité; – 14, Réalisme non figuratif. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    De l’universalité de la logique

    • Pages : 93 à 119
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    ARTICLE

    Relations, Synthèses, Arrière-Plans. Sur la philosophie transcendantale et la physique moderne

    • Pages : 595 à 620
    •  
    •  
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 26-09-2015

    Résumé :

    Français

    Un tableau est dressé de l’usage, des modes d’opération et des traits distinctifs, de l’approche transcendantale en épistémologie des sciences physiques contemporaines. Des solutions transcendantales à des problèmes classiques de philosophie des sciences, comme celui du relativisme, et celui du conflit entre réalisme et empirisme, sont proposées. Une analyse transcendantale des processus heuristiques durant les phases de révolution scientifique est ensuite amorcée. Des exemples sont pris en physique newtonienne, relativiste, et quantique. Une fonction centrale des épistémologies transcendantales est désignée en fin de parcours : la mise en évidence d’arrière-plans constitutifs traités, à un stade donné du développement des sciences, comme inconditionnés. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    La philosophie des mathématiques de E.W. Beth

    • Pages : 77 à 92
    •  
    •  
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Selon Beth, le climat philosophique de l’époque d’après-guerre est caractérisé par une tension entre scientisme et relativisme subjectif. Quelles conséquences faut-il en tirer pour la philosophie des mathématiques ? Refusant de lier la rationalité à une évidence absolue, la synthèse envisagée par Beth est assez proche des solutions proposées par Gonseth et Bernays. Dans sa partie centrale, cet article examine le point de vue de Beth à partir de deux exemples qui concernent l’engagement ontologique : 1° par rapport à la position de Carnap dans les années trente; 2° par rapport aux conséquences à tirer du théorème de Löwenheim-Skolem.

     

    ARTICLE

    Quine, la science et le naturalisme

    • Pages : 712 à 784
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Traduction, signification et schèmes conceptuels; L’analyticité et le conventionnalisme; Holismes et naturalismes; Relativisme, schème conceptuel et anthropologie.

     

    ARTICLE

    Postmodernisme antirationnel chez Isabelle Stengers

    • Pages : 311 à 320
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    «La philosophie postmoderniste a érigé le relativisme culturel et cognitif en absolu. Stengers en est l’une des figures marquantes. L’article est une analyse de Cosmopolitiques (1997, 2003), ouvrage représentatif des thèses de Stengers, et plus généralement du courant relativiste en science. Elle abolit la distinction entre connaissances objectives et subjectives. La science en général, et la physique en particulier, ne se distingueraient en rien des autres affirmations sur le monde. Les résultats scientifiques n’auraient de validité que dans un contexte socio-culturel donné, reflétant par exemple un rapport de force. Quelques-unes des techniques du discours de Stengers sont passées en revue. Verbiage, ambiguïté et flou des expressions utilisées induisent des glissements sémantiques. À partir de prémisses peu contestables, elle parvient ainsi à tirer des conclusions aberrantes sur la science. Au manque de rigueur, à la confusion entretenue à dessein, s’ajoutent des erreurs sur la signification des notions scientifiques dont elle discute pour discréditer la science. Selon cet auteur, la démarche scientifique relèverait presque de la fraude intellectuelle. C’est en définitive à une guerre contre la science et la démarche rationnelle que se livre Stengers». [Abstract de C. Mulet-Marquis].

     

    MONOGRAPHIE

    Piccolo trattato di epistemologia

    • Pages : 155
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Torino
    •  
    • ISBN : 978-88-7578-172-9
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 24-09-2012
    • Dernière mise à jour : 22-04-2015

    Résumé :

    Allemand

    In modo rigoroso e chiaro nel volume sono presentati i temi chiave dell’epistemologia. Definito il termine “epistemologia” al centro del percorso si situano tematiche interdisciplinari che si riferiscono anche alle filosofie della mente e alle scienze cognitive. Il rapporto tra la filosofia e le scienze naturali e umane, la relazione fra fatti e valori, la distinzione tra contesto della scoperta e contesto della giustificazione costituiscono il cuore di un volume che, straordinariamente denso di concetti cruciali della filosofia della scienza contemporanea, persegue un fine etico: “pretendere una democrazia in cui non manchi la chiarezza sulla conoscenza”. – Prologo : «Oh creature sciocche, quanta ignoranza è quella che v’offende !»; 1. Quali culture; 2. Fatti e valori; 3. Scoperta e giustificazione; 4. Fiducia e scienze; Epilogo : La caverna di Platone; Bibliografia; Le autrici; Ringraziamenti; Indice dei nomi. M. F.

     

    MONOGRAPHIE

    Many Sides: A Protagorean Approach to the Theory, Practice and Pedagogy of Argument

    • Pages : XXV-300
    • Collection : Argumentation library
    •  
    • Support : Print
    • Edition : Original
    • Ville : Dordrecht; Boston
    •  
    • ISBN : 1402004028
    •  
    • Date de création : 12-12-2013
    • Dernière mise à jour : 12-12-2013

    Résumé :

    Anglais

    Many Sides is the first full-length study of Protagorean antilogic, an argumentative practice with deep roots in rhetorical history and renewed relevance for contemporary culture. Founded on the philosophical relativism of Protagoras, antilogic is a dynamic rather than a formal approach to argument, focused principally on the dialogical interaction of opposing positions (anti-logoi) in controversy. In ancient Athens, antilogic was the cardinal feature of Sophistic rhetoric. In Rome, Cicero redefined Sophistic argument in a concrete set of dialogical procedures. In turn, Quintilian inherited this dialogical tradition and made it the centrepiece of his own rhetorical practice and pedagogy. Many Sides explores the history, theory, and pedagogy of this neglected rhetorical tradition and, by appeal to recent rhetorical and philosophical theory, reconceives the enduring features of antilogical practice in a dialogical approach to argumentation especially suited to the pluralism of our own age and the diversity of modern classrooms. – Table of contents : Introduction. Part I: Greek Origins and Organizing Principles. 1. Protagoras and the Philosophic Origins of Antilogic. 2. Protagorean Practice and the Nature of Antilogic. 3. Pragmatism, Ethics, and the Function of Antilogic. 4. The Rhetorical Form of Antilogic. Part II: Roman Developments in Practice and Pedagogy. 5. De Oratore and the Development of Controversia. 6. Quantilian and the Pedagogy of Controversia. Epilogue: An Appropriate Pedagogy for Antilogical Argument. – Notes. References. Index.

     

    MONOGRAPHIE

    Relativism Refuted. A Critique of Contemporary Epistemological Relativism

    • Pages : XVIII-217
    • Collection : Synthese Library
    •  
    • Support : Print
    • Edition : Original
    • Ville : Dordrecht; Boston
    •  
    • ISBN : 9027724695
    •  
    • Date de création : 16-12-2013
    • Dernière mise à jour : 16-12-2013

    Résumé :

    Anglais

    Epistemological relativism has been defended by a variety of thinkers stretching back at least as far as Protagoras. For just as long, however, others have thought the doctrine to be incoherent because selfrefuting. This is perhaps the most fundamental challenge faced by the relativist. – Table of contents : – Part I. Relativism and the Problem of Incoherence: – 1. The Incoherence Argument and the Notion of Relative Truth; – 2. Frameworks, Conceptual Schemes, and “Framework Relativism”. – Part II. Relativism and the Philosophy of Science: – 3. Kuhn and Relativism: Is He or Isn’t He?; – 4. The Kuhnians; – 5. The Kuhn-Inspired New Philosophy of Science; – 6. The Un-Kuhnians: Relativism via the Problem-Solving Theory of Rationality. – Part III. Further Epistemological Considerations: – 7. Goodmanian Relativism; – 8. Relativism and Rationality: Towards an “Absolutist” Epistemology.

     

    MONOGRAPHIE

    La réalité physique

    • Pages : 465
    • Collection : Hermann Philosophie
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • Institution : Centre d'Histoire des Systèmes de Pensée Moderne de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
    • ISBN : 978-2-7056-8728-1
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 23-01-2014
    • Dernière mise à jour : 01-06-2021

    Résumé :

    Français

    L’objectif de cet ouvrage est double : d’une part, proposer une critique rationnelle de l’ontologie qui ne soit pas rationaliste à partir d’une épistémologie fondée sur les données de la physique contemporaine ; d’autre part, saisir le sens du réalisme probabiliste en physique quantique. Ainsi, après une longue introduction historique aux rapports de l’ontologie à la physique, l’auteur propose dans une première partie (Partie I : « Aléatoire, probabilités et hasard ») une analyse détaillée du concept de probabilité, en distinguant probabilité subjective et probabilité objective, puis probabilité possibiliste et probabilité statistique, enfin probabilité hypothétique et probabilité conditionnelle, ainsi que les différents enchâssements ou oppositions entre ces différents sens de la probabilité. L’importance de cette partie réside, au-delà de la richesse de son contenu, dans la clarté définitionnelle et les distinctions que l’auteur opère entre des notions trop souvent mal définies ou confondues (déterminisme, aléatoire, déterminisme aléatoire, aléatoire déterministe, hasard, probable, possible, stochastique, etc.). Une seconde partie (Partie II : « Désordre et émergence ») est consacrée à la question de l’ordre et du désordre en physique, à partir d’une analyse du concept d’incertitude statistique, qui conduit l’auteur à distinguer deux concepts de désordre – dans l’homogène d’une part et dans l’hétérogène d’autre part (i.e. à un niveau physique émergent) – afin de montrer comment s’articulent entre elles la thermodynamique et la théorie de l’information. L’analyse du concept d’incertitude algorithmique (i.e. la complexité au sens de Kolmogorov) conduit dans un premier temps l’auteur à opérer la distinction entre quatre concepts de complexité – deux concepts de complexité algorithmique compressible (complication dans l’homogène et complication dans l’hétérogène) et deux concepts de complexité algorithmique incompressible (aléatoire algorithmique dans l’homogène et aléatoire algorithmique dans l’hétérogène). Dans un second temps, cela le conduit : 1° à poser le problème de la constitution d’une science de la complexité et 2° à penser l’émergence, c’est-à-dire la pluralité relative de la notion de réalité (réalité mathématique, réalité physique, réalité biologique, réalité ordinaire, etc.) et la pluralité interne de chaque sorte de réalité. Dès lors ce sont les notions de totalité non additive, de non-linéarité et d’émergence qui sont soigneusement distinguées. Afin de ne pas réintroduire une perspective ontologique pour penser la réalité fondamentale sous-jacente à la réalité émergente, l’auteur examine dans une troisième partie (Partie III : «Émergence et réalité») la base théorique de la physique contemporaine, offrant ainsi un admirable compendium de philosophie de la physique quantique. L’information pouvant être pensée comme une réduction de l’incertitude, l’unification de la théorie de l’incertitude conduit l’auteur à proposer une unification de la théorie de l’information au chapitre XXX. Ce livre se présente ainsi comme le déploiement d’une critique du rationalisme classique à partir d’une position relativiste non sceptique fondée sur la primauté du concept d’information. D’où le nouveau programme de recherche esquissé dans la longue conclusion de l’ouvrage, à savoir : compléter la théorie de l’information de Shannon par une théorie algorithmique de l’information, une théorie de l’émergence et une théorie sémantique. – Épilogue, pp. 441-442; Remerciements, p. 443 ; Index des noms, pp. 445-450 ; Index des notions, pp. 451-457 ; Table des matières, pp. 459-465.

    F. F.

     

    MONOGRAPHIE

    Ambiguità e armonia : lezioni trentine

    A cura di Francesca Castellani

    • Pages : XVI-174
    • Collection : Sagittari Laterza
    • Nombre de volumes : 1
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Roma
    •  
    • ISBN : 8842049077
    •  
    • Date de création : 19-05-2015
    • Dernière mise à jour : 19-05-2015

    Mots-clés :

    Résumé :

     

    ARTICLE

    L'éradication de la variole : leçons pour l'épistémologie et la politique

    • Pages : 41 à 60
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    •  
    •  
    • Date de création : 21-12-2017
    • Dernière mise à jour : 21-12-2017

    Résumé :

    Français

    L’éradication de la variole constitue un exemple intéressant d’étude des relations entre science moderne et connaissances « traditionnelles », que l’épistémologie analytique, conceptuelle et anti-relativiste, aborde de façon simplificatrice et non pertinente vis-à-vis de la réalité historique. Ainsi, en Inde, les pratiques religieuses ont eu des effets bénéfiques sur la santé des populations : le récit de Shitala Devi (déesse hindoue de la variole), combiné à la pratique de la variolisation (et non pas seul, bien sûr), bénéficie d’un soutien empirique certain. Le relativisme est donc partiellement vrai dans la mesure où il affirme que pour toute thèse, il existe des circonstances dans lesquelles il est raisonnable d’y adhérer. Le programme d’éradication comporte également des dimensions technologique (aiguille bifurquée), politique (colonisation britannique) et sociale (proximité respective des classes dirigeante et populaire entre pays) qu’on ne peut ignorer pour expliquer son succès. Ph. S.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ