Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Psychologisme
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    2
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Monographie

    Les Deux problèmes fondamentaux de la théorie de la connaissance

    Karl Raimund POPPER
    Sous la direction de Troels Eggers HANSEN
    Éditeur : Hermann - 1999


    Article

    La critique du psychologisme et la métaphysique retrouvée : Sur les idées philosophiques du jeune Łukasiewicz

    Wioletta MISKIEWICZ

    Sous la direction de Gerhard HEINZMANN, Michel BASTIT
    Dans Philosophia Scientiae. Travaux d'histoire et de philosophie des sciences - 2011


    MONOGRAPHIE

    Les Deux problèmes fondamentaux de la théorie de la connaissance

    • Pages : XII-468
    • Nombre de volumes : 1
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Traduction de l’allemand
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-7056-6370-3
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 18-10-2015

    Résumé :

    Français

    Rédigé entre 1930 et 1933, mais publié plus tardivement en Allemagne en 1979, cet ouvrage peut être considéré «comme un ensemble d’esquisses et de travaux préparatoires» du premier livre publié de Popper : Logik der Forschung (Vienne, Springer, 1934). Le texte traduit ici a été établi par Troels Eggers Hansen à partir des manuscrits originaux, revu par Popper en 1975. Il ne correspond toutefois pas à la totalité de l’ouvrage initial : si la première partie (Livre I, «Le problème de l’induction») paraît avoir été intégralement conservée, il ne subsiste de la seconde partie (Livre II, «Le problème de la démarcation») que des fragments; le reste a été perdu. – Les deux problèmes fondamentaux annoncés dans le titre, inspiré de Schopenhauer, sont le problème de l’induction («Peut-on savoir plus que l’on sait ?») et le problème de la démarcation («Quand une science n’est-elle pas une science ?»). C’est la première formulation du falsificationnisme popperien, anticipant certaines idées qui ne réapparaîtront que bien plus tard. L’analyse critique, précise et systématique, des différentes théories de la connaissance – Kant, Fries, le conventionnalisme, le positivisme logique et Wittgenstein –, à laquelle il est ici procédé, confère à l’ouvrage une dimension historique et philosophique originale. Les Notes de 1975 et l’Introduction de 1978, ajoutées par Popper plus de quarante ans après la rédaction de cet Urtext, constituent une exceptionnelle mise en perspective de l’œuvre et contribuent à en faire une véritable somme. – Livre I, «Le problème de l’induction (expérience et hypothèse)» : Chap. I, Position du problème; II, Déductivisme et inductivisme; III, Le problème de l’induction; IV, Les positions de la proposition normale; V, Kant et Fries; VI, Les positions probabilistes; VII, Les positions de la pseudo-proposition; VIII, Le conventionnalisme; IX, Énoncés strictement universels et énoncés particuliers; X, Retour aux positions de la pseudo-proposition; XI, Les positions de la pseudo-proposition et le concept de sens; XII, Conclusion. – Livre II, «Le problème de la démarcation (expérience et métaphysique)», Première partie, Fragments (1932) : Projet d’introduction; I, Position du problème; II, La question de l’élimination du psychologisme subjectiviste; III, Passage à la théorie des méthodes; IV, La méthode d’exhaustion. État de choses et fait. L’infinie diversité; V, Esquisse d’une méthodologie. Deuxième partie, Fragments (1933) : Orientation; VI, Philosophie [Introduction]; VII, Le problème de la méthodologie; VIII, Remarques sur ce que l’on appelle le problème du libre arbitre [Introduction]; IX, Le problème du libre arbitre; X, Le problème du caractère aléatoire des énoncés de probabilité [Introduction]. – Appendice : Résumé (1932). Note préliminaire; I, Position du problème : le problème de l’induction et le problème de la démarcation; II, La méthode transcendantale de la théorie de la connaissance; III, Déductivisme et inductivisme; IV, Le théorétisme. L’objectivité scientifique; V, Brève indication de la solution des deux problèmes fondamentaux de la théorie de la connaissance; VI, Les conditions de la falsifiabilité. La construction des théories; VII, Méthode transcendantale et méthode psychologique. L’élimination de la base psychologique subjective; VIII, La méthode de falsification empirique; IX, Les principes méthodiques de la stipulation conventionnelle des énoncés de base; X, Justification du psychologisme. Remarque finale. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    La critique du psychologisme et la métaphysique retrouvée

    Sur les idées philosophiques du jeune Łukasiewicz

    • Pages : 21 à 54
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    •  
    • Institution : Laboratoire d'Histoire et de philosophie des sciences - Archives H. Poincaré
    •  
    • Date de création : 27-10-2011
    • Dernière mise à jour : 18-11-2011

    Résumé :

    Français

    Les idées philosophiques de Łukasiewicz sont peu connues. Pourtant, elles sont essentielles pour comprendre l’évolution interne et l’unité particulière de l’École de Lvov-Varsovie. Dans l’article, nous montrons comment, dans le contexte de la critique du psychologisme, le jeune Łukasiewicz se détourne, au nom d’Aristote, de la tradition brentanienne et plus généralement germanique (Husserl, Meinong). Nous montrons également l’impact exercé par son évolution sur les léopoliens. La théorie des actions et des produits (TAP) que Twardowski formule à l’époque, et qui affirme l’autonomie des notions abstraites stabilisées à l’aide de l’écriture et produites dans des actions psychophysiques, constituera dorénavant la base épistémologique commune de ses disciples. (Auteur)

    Anglais

    The philosophical ideas of Łukasiewicz are not well known. Yet, knowledge of them is essential to understanding the inner evolution and the specific unity of the Lvov-Warsaw School. In this article, we show how, in the context of the criticism of psychologism, the young Łukasiewicz broke away, on behalf of Aristotle, from the Brentanian and more generally from the German philosophical tradition (Husserl, Meinong). In addition, we assess the impact of this evolution on the Lvovian philosophers. The theory of acts and products (TAP), which was developed by Twardowski at that time and which asserts the autonomy of abstract notions stabilized in writing and produced in psychophysical acts, would from then on be the common epistemological basis of his disciples.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ