Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Pragmatique
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    9
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Collectif

    Enquête sur le concept de modèle

    Sous la direction de Pascal NOUVEL
    Éditeur : Presses Universitaires de France - 2002


    Article

    Syntaxe, sémantique et pragmatique

    Léo APOSTEL

    Sous la direction de Jean PIAGET
    Dans Logique et connaissance scientifique - 1967


    Article

    Epistemic conceptions of begging the question

    Allan HAZLETT

    Sous la direction de Hans ROTT
    Dans Erkenntnis - 2006


    Article

    On Bradley’s preservation condition for conditionals

    Igor DOUVEN

    Sous la direction de Hans ROTT
    Dans Erkenntnis - 2007


    Article

    Les modèles de l’économie cognitive

    Bernard WALLISER

    Sous la direction de Jean-Jacques KUPIEC, Franck VARENNE, Marc SILBERSTEIN, Guillaume LECOINTRE
    Dans Matière première. Revue d’épistémologie et d’études matérialistes - 2008


    Article

    Une pragmatique

    Arley R. MORENO

    Sous la direction de Antonia SOULEZ, Arley R. MORENO
    Dans La Pensée de Gilles-Gaston Granger - 2010


    Article

    Pragmatique des communications

    Jacques MIERMONT

    Sous la direction de Jean-Louis LE MOIGNE
    Dans Intelligence des mécanismes, mécanismes de l'intelligence - 1986


    Article

    Les sciences du langage et de la communication

    Daniel BOUGNOUX

    Sous la direction de Jean-Michel BERTHELOT
    Dans Épistémologie des sciences sociales - 2012


    Monographie

    La pratique des possibles : Une lecture pragmatiste et modale de la mécanique quantique

    Michel BITBOL
    Éditeur : Hermann - 2015


    COLLECTIF

    Enquête sur le concept de modèle

    • Pages : X-246
    • Collection : Science, Histoire et Société
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-13-052619-5
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 16-10-2015

    Résumé :

    Français

    «Enquête» plurielle menée autour du concept de modèle comme porteur d’une question philosophique sur le rapport institué par la science moderne entre épistémologie et ontologie. Ce concept de modèle, bien loin d’être unitaire, dévoile ses multiples facettes en déclinant une série d’interrogations spécifiques, telles que : – peut-on préciser les formes de modélisation existantes ?, – à quoi sert un modèle ?, – la modélisation d’un problème correspond-elle toujours à sa simplification ?, – la modélisation est-elle spécifique à la science ?, – quels sont les domaines qui sont, ou devraient être, exclus du champ de la modélisation ? Suivant ce fil conducteur, quatre thèmes se dégagent qui correspondent aux quatre parties de l’ouvrage : – I. la modélisation dans la logique et les sciences de la nature, où apparaît de manière significative l’absence d’unité entre les divers emplois du terme «modèle» ; – II. la modélisation dans les sciences pratiques, où la problématique du modèle se déplace du versant épistémologique vers le versant pragmatique des connaissances considérées : le modèle est central parce qu’il permet d’agir; – III. la modélisation dans les sciences de l’homme, où la modélisation acquiert la valeur d’une objectivation de la réflexion; – IV. la modélisation en philosophie, où il s’agit moins d’exposer ce qu’est un modèle que d’examiner les présupposés de qui en fait usage. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    Syntaxe, sémantique et pragmatique

    • Pages : 290 à 311
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

     

    ARTICLE

    Epistemic conceptions of begging the question

    • Pages : 343 à 363
    •  
    •  
    • DOI : 10.1007/s10670-006-9004-3
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    A number of epistemologists have recently concluded that a piece of reasoning may be epistemically permissible even when it is impossible for the reasoning subject to present her reasoning as an argument without begging the question. I agree with these epistemologists, but argue that none has sufficiently divorced the notion of begging the question from epistemic notions. I present a proposal for a characterization of begging the question in purely pragmatic terms.

     

    ARTICLE

    On Bradley’s preservation condition for conditionals

    • Pages : 111 à 118
    •  
    •  
    • DOI : 10.1007/s10670-007-9043-4
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Mots-clés :

    Résumé :

    Français

    Bradley has argued that a truth-conditional semantics for conditionals is incompatible with an allegedly very weak and intuitively compelling constraint on the interpretation of conditionals. The author argues that the example Bradley offers to motivate this constraint can be explained along pragmatic lines that are compatible with the correctness of at least one popular truth-conditional semantics for conditionals.

     

    ARTICLE

    Les modèles de l’économie cognitive

    • Pages : 183 à 199
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    L’objet d’étude est ici celui d’un domaine des sciences humaines et sociales. Y est présenté un tableau complet des formes et des usages des modèles en économie cognitive. Les modèles de l’économie cignitive sont présentés en considérant successivement six rôles attribués à tout type de modèle. Les deux premiers rôles (iconique et démonstratif) concernent la syntaxe du modèle, à savoir sa structure formelle en accord avec l’ontologie du système de référence visé. Les deux rôles suivants (empirique et heuristique) concernent la sémantique des modèles, à savoir ses rapports avec un système existant dont la représentation se veut de plus en plus fidèle et complète. Les deux derniers rôles (praxéologique et rhétorique) concernent la pragmatique des modèles, à savoir ses usages multiples et son impact sur différentes catégories d’usagers. Le modèle demeure ainsi pour l’auteur un «amplificateur de raisonnement» (syntaxe) permettant d’aller au-delà des formulations littéraires, un promoteur d’images du monde innovantes et toujours améliorables (sémantique), comme aussi un outil d’intervention ciblée sur le monde (pragmatique).

     

    ARTICLE

    Une pragmatique

    • Pages : 13 à 42
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Les actes d’application des mots recoivent un éclaircissement remarquable par les catégories épistémiques que Granger propose, dans la mesure où on les voit comme des actes d’un travail de production d’œuvres, tout en écartant la dimension thérapeutique et éthique qu’ils portent chez Wittgenstein. Ces catégories peuvent aider à mieux comprendre et à développer les résultats de la pratique thérapeute du point de vue transcendantal, dans la direction de ce que l’auteur appelle ici une pragmatique philosophique.

     

    ARTICLE

    Pragmatique des communications

    • Pages : 193 à 212
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    •  
    •  
    • Date de création : 29-03-2011
    • Dernière mise à jour : 28-02-2015

    Résumé :

    Français

    À partir d'une introduction linguistique, puis d'un rappel de quelques points fondamentaux sur l'intelligence artificielle, sont examinés les rapports des sciences de la cognition avec les niveaux de communication entre l'homme, les animaux (éthologie) et les machines. L'auteur poursuit par l'étude des systèmes médiatisant les activités cognitives et la théorie du double bind. Une théorie générale de la communication et de l'autonomie fait l'objet de la dernière partie (introduisant la notion d'actuogénèse).

    Anglais

    After a linguistic introduction and a reminder of the basics of artificial intelligence, one examines the relationship between the cognitive science and the lewels of communication between man, animals (ethology) as well as machines.One continues by studying the systems that act as mediators between cognitive activities and the theory of double bind. A general theory of communication and autonomy is dealt with in the final chapter (introducing the idea of actuogenesis).

     

    ARTICLE

    Les sciences du langage et de la communication

    • Pages : 149 à 201
    •  
    • Support : Document imprimé
    •  
    •  
    • Date de création : 23-01-2013
    • Dernière mise à jour : 06-09-2015

    Résumé :

    Français

    Cet article retrace l'histoire moderne des approches du langage, de la coupure saussurrienne à la théorie communicationnelle. Dans une première parie, l'auteur étudie les implications de la coupure saussurienne, celle-ci ayant rendu possible la naissance d'une nouvelle science : la linguistique. Dans une seconde partie, il analyse le devenir structural de cette science, dont la conséquence ultime a été la formation d'un modèle unifiant des sciences humaines : la sémiologie. Enfin, une troisième et une quatrième parties se focalisent sur une tradition parallèle à la tradition saussurienne de l'approche du langage, d'inspiration essentiellement anglo-saxonne : la sémio-pragmatique, ayant pris naissance dans l'oeuvre de C. S. Peirce, où la sémiose constitue le maillon d'une chaîne actionnelle. L'article se termine ainsi sur le tournant linguistique des années 1960, la pragmatique et l'émergence des sciences de la communication. Bibliographie, pp. 200-201.

    F. F.

     

    MONOGRAPHIE

    La pratique des possibles

    Une lecture pragmatiste et modale de la mécanique quantique

    • Pages : 473
    • Collection : Visions des sciences
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • Institution : CNRS
    • ISBN : 978-2-7056-9102-8
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 16-11-2015
    • Dernière mise à jour : 19-04-2021

    Résumé :

    Français

    Cet ouvrage est une investigation sur les modalités logiques (possibilité, actualité, nécessité), réinterrogées à partir des avancées de la mécanique quantique (MQ). En développant une lecture pragmatiste et modale de la MQ, l’enjeu est de comprendre le statut de l’événement. Dans un premier chapitre l’auteur réhabilite la catégorie modale du possible en montrant qu’elle ne renvoie pas à une abstraction intellectuelle de la pensée spéculative divagante, mais à une expérience pleinement vécue. Dans le second chapitre, il se propose d’appliquer les concepts issus de la pragmatique du langage courant aux discours sur les choses, les lois et les mondes possibles, afin de montrer comment il est possible de parvenir à construire une ontologie stable à partir d’expériences pourtant éphémères. Dès lors, l’auteur présente le dispositif complet du formalisme quantique (vecteur d’état, espace de Hilbert, produit tensoriel, dimensions d’un espace de Hilbert, algorithme probabiliste de prédiction, opérateur densité, etc.) et l’intérêt philosophique de l’interprétation de Hugh Everett (1930-1982), dans la mesure où elle permet d’articuler discours théorique, pratique expérimentale et description formelle par le biais d’une technique graphique, le crochet-mémoire. Il s’agit en effet grâce à cette notation d’établir « un parallèle rigoureux et immédiatement visible, entre l’ordre descriptif du formalisme mathématique et l’ordre pragmatique du constat et de la communication des faits. » (p. 216) Grâce au crochet-mémoire, il devient possible de démontrer que le formalisme possède un corrélat pragmatique qui s’exprime en terme de reproductibilité d’un résultat intersubjectivement constatable. Le chapitre 4 compare alors cette interprétation à d’autres lectures, métaphysiques. La fécondité de la déconstruction pragmatiste du concept d’événement en MQ est qu’elle permet de lever le voile sur le mystère des corrélations à distance issu du paradoxe d’Einstein-Podolsky-Rosen (chapitre 5). Le chapitre 6 porte sur le thème de l’irréversibilité, et le chapitre 7, conclusif, tire les conclusions gnoséologiques et ontologiques des raisonnements menés tout au long de l’ouvrage. – Avant-propos de Michel Bitbol, pp. 5-15 ; Table des matières, pp. 469-472 ; Ouvrages parus dans la collection "Visions des sciences", p. 473.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ