Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Paradoxe
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    8
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    De quelle culture logico-philosophique la pensée du non-linéaire a-t-elle besoin ?

    Lucien SÈVE

    Sous la direction de Lucien SÈVE, Janine GUESPIN-MICHEL
    Dans Émergence, complexité et dialectique : sur les systèmes dynamiques non linéaires - 2005


    Article

    On Some Paradoxes

    Joseph Fraser THOMSON

    Sous la direction de Ronald Joseph BUTLER
    Dans Analytical Philosophy - 1962


    Article

    Le temps, le paradoxe

    Jean-Pierre DUPUY

    Sous la direction de Paul BOURGINE, David CHAVALARIAS, Claude COHEN-BOULAKIA
    Dans Déterminismes et complexités : du physique à l’éthique. Autour d’Henri Atlan - 2008


    Article

    Temps et rationalité : les paradoxes du raisonnement rétrograde

    Jean-Pierre DUPUY

    Sous la direction de Jean-Pierre DUPUY, Pierre LIVET
    Dans Les Limites de la rationalité - 1997


    Article

    Paradoxes “quantiques” et libre-arbitre de l’homme

    Jean-Pierre DUPUY

    Sous la direction de Michel BITBOL
    Dans Théorie quantique et sciences humaines - 2009


    Monographie

    Paradox and Paraconsistency Conflict. Resolution in the Abstract Sciences

    John Hayden WOODS
    Éditeur : Cambridge University Press - 2003


    Thèse

    Catégories logiques et paradoxes : recherches à partir de Frege, Russell et Tarski : Thèse de doctorat d'État : Philosophie : Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne : 1988, sous la direction de Jean-Toussaint Desanti

    Philippe de ROUILHAN
    Éditeur : - 1988


    Monographie

    Gödel

    Pierre CASSOU-NOGUÈS
    Éditeur : Les Belles Lettres - 2008


    ARTICLE

    De quelle culture logico-philosophique la pensée du non-linéaire a-t-elle besoin ?

    • Pages : 49 à 210
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    1. Paradoxes éliminables et paradoxes irréductibles du non-linéaire; 2. Quelques éclaircissements sur la dialectique; 3. Penser dialectiquement les paradoxes du non-linéaire.

     

    ARTICLE

    On Some Paradoxes

    • Pages : 104 à 119
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 28-09-2015

    Mots-clés :

    Résumé :

    Anglais

    This paper analyses the similarity in structure of the Barber’s paradox, the ’Heterological’ paradox, Richard’s paradox and Russell’s paradox of class-membership. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    Le temps, le paradoxe

    • Pages : 321 à 334
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    La survie de l’humanité est entrée dans une nouvelle logique binaire qui rend nécessaire de repenser notre relation à notre devenir collectif. C’est l’objet de la présente contribution qui prône un «catastrophisme éclairé» dans le cadre d’une nouvelle métaphysique : le «temps du projet». – Logique et société (De la logique apparemment implacable de la stratégie dominante; Le paradoxe de Newcomb); – Être compatibiliste ou ne l’être pas ? (La solution de Guillaume d’Occam; Le défi du paradoxe de Newcomb et la solution d’Alvin Plantinga); – Le temps du projet (Le défi du paradoxe du raisonnement rétrograde; La métaphysique du temps du projet); – De la dissuasion nucléaire au catastrophisme éclairé (Logique de MAD; Le catastrophisme éclairé).

     

    ARTICLE

    Temps et rationalité : les paradoxes du raisonnement rétrograde

    • Pages : 30 à 58
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Cet article propose une défense et illustration de l’évidentialisme, sans pour autant vouloir le faire contre l’orthodoxie, c’est-à-dire la théorie causale. La thèse défendue ici est que la rationalité n’est pas univoque : il existe deux formes de rationalité irréductibles l’une à l’autre. En les mettant en conflit, la classe des problèmes de Newcomb a le mérite de les révéler et de les identifier. Ces deux types de rationalité correspondent à deux conceptions du temps différentes bien qu’inséparables : deux formes authentiquement humaines d’expérience du temps.

     

    ARTICLE

    Paradoxes “quantiques” et libre-arbitre de l’homme

    • Pages : 41 à 55
    •  
    •  
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Cet article se penche sur quelques-uns des paradoxes du choix rationnel et analyses les similitudes frappantes entre leur configuration décisionnelle et la théorie quantique. – 1. Le paradoxe de Newcomb; – 2. Être compatibiliste ou ne l’être pas ? (La solution de Guillaume d’Occam; Le défi du paradoxe de Newcom et la solution d’Alvin Plantinga); – 3. Le temps du projet (Le défi du paradoxe du raisonnement rétrograde; La métaphysique du temps du projet); – 4. Paradoxe de la dissuasion nucléaire.

     

    MONOGRAPHIE

    Paradox and Paraconsistency Conflict. Resolution in the Abstract Sciences

    • Pages : XVIII-362
    •  
    • Support : Print
    • Edition : Original
    • Ville : Cambridge
    •  
    • ISBN : 0521009340 (pbk.)
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 09-05-2012
    • Dernière mise à jour : 09-05-2012

    Résumé :

    Anglais

    In a world plagued by disagreement and conflict, one might expect that the exact sciences of logic and mathematics would provide a safe harbor. In fact these disciplines are rife with internal divisions between different, often incompatible, systems. Do these disagreements admit of resolution? Can such resolution be achieved without disturbing assumptions that the theorems of logic and mathematics state objective truths about the real world? In this original and historically rich book John Woods explores apparently intractable disagreements in logic and the foundations of mathematics and sets out conflict resolution strategies that evade or disarm these stalemates. An important sub-theme of the book is the extent to which pluralism in logic and the philosophy of mathematics undermines realist assumptions. This book makes an important contribution to such areas of philosophy as logic, philosophy of language and argumentation theory. It will also be of interest to mathematicians and computer scientists. – Contents : – 1. Conflict in the abstract sciences; – 2. Modalities; – 3. Managing inconsistency; – 4. Semantic intuitions; – 5. Sets and truths; – 6. Fiction; – 7. Currying liars; – 8. Normativity. – Includes bibliographical references (p. 341-358) and index.

     

    THÈSE

    Catégories logiques et paradoxes : recherches à partir de Frege, Russell et Tarski

    Thèse de doctorat d'État : Philosophie : Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne : 1988, sous la direction de Jean-Toussaint Desanti

    • Année : 1988
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Ville : [s.l.]
    •  
    •  
    • Date de création : 24-10-2012
    • Dernière mise à jour : 24-10-2012

    Résumé :

    Français

    Les recherches qui composent cette thèse, menées à partir de Frege, Russell et Tarski, sont consacrées à la notion de catégorie logique en relation avec le problème des paradoxes. Leurs titres suggèrent l'unité organique du tout qu'elles constituent. La première recherche porte sur les paradoxes de la représentation (à partir de Frege) ; la seconde, sur la résolution commune des paradoxes logiques ou sémantiques par la théorie des types ramifiée (à partir de Russell) ; la troisième, sur la résolution séparée des paradoxes logiques par la théorie des types simple ou par la théorie des ensembles et des paradoxes sémantiques par la distinction des niveaux de langage (à partir de Tarski). La visée ultime de cette thèse est la résolution simultanée des paradoxes logiques et sémantiques, bien qu'elle ne la produise pas.

     

    MONOGRAPHIE

    Gödel

    • Pages : 190
    • Collection : Figures du savoir
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : 2e édition
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-251-76040-7
    •  
    • Date de création : 11-02-2015
    • Dernière mise à jour : 20-04-2021

    Résumé :

    Français

    Cette seconde édition (corrigée et améliorée par rapport à la première datée de 2004) constitue une excellente introduction à l’œuvre logico-mathématique et aux réflexions épistémologiques de Kurt Gödel, auxquelles le développement de la pensée mathématique de la première moitié du XXe siècle est inséparable. Dans un premier temps, Pierre Cassou-Noguès montre comment la pensée mathématique qui s’est développée au XIXe siècle – et dont le couronnement fut incarné par la théorie des ensembles de Cantor – a engendré plusieurs paradoxes (ceux de Burali-Forti, Russell et Richard) qui induisirent la crise des fondements en mathématique (chapitre 1). Le chapitre 2 a pour fonction de replacer les travaux de Gödel dans ce contexte. La suite de l’ouvrage est consacrée à l’exposition détaillée et à l’explicitation analytique des résultats obtenus par Gödel au cours de ses recherches logiques, mathématiques et épistémologiques : les deux théorèmes de 1931 sur l’incomplétude de l’arithmétique élémentaire (chapitre 3) ; sa définition de la calculabilité et ses conséquences sur sa représentation de l’esprit humain (chapitre 4) ; son établissement de la consistance de l’hypothèse du continu sur la base des axiomes de la théorie des ensembles (chapitre 5) ; et enfin, ses traductions de l’arithmétique classique dans trois systèmes différents, dans le cadre de sa recherche sur le fondement de l’arithmétique menée entre 1933 et 1958 (chapitre 6). L’ouvrage se termine sur un chantier ouvert par Gödel, qui d’une certaine manière, sera mis en œuvre par les premiers « catégoriciens » (i.e. les inventeurs et les utilisateurs de la théorie mathématique des catégories) : celui consistant à thématiser les opérations finitistes de l’activité mathématicienne, afin de découvrir de nouveaux objets et de constituer de nouveaux concepts. – Repères chronologiques, pp. 9-10 ; Introduction, pp. 11-16 ; Notices des principales figures évoquées, pp. 175-183 ; Bibliographie, pp. 185-187 ; Table des matières, pp. 189-190.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ