Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Noncontextualism
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    1
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    What’s Wrong with Contextualism, and a Noncontextualist Resolution of the Skeptical Paradox

    Mylan Jr. ENGEL

    Sous la direction de Hans ROTT
    Dans Erkenntnis - 2004


    ARTICLE

    What’s Wrong with Contextualism, and a Noncontextualist Resolution of the Skeptical Paradox

    • Pages : 203 à 231
    •  
    • Support : Electronic document
    • Edition : Original
    •  
    • DOI : 10.1007/s10670-004-9278-2
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 01-06-2011

    Résumé :

    Anglais

    Skeptics try to persuade us of our ignorance with arguments like the following: 1. I dont know that I am not a handless brain-in-a-vat [BIV]. 2. If I dont know that I am not a handless BIV, then I dont know that I have hands. Therefore, 3. I dont know that I have hands. The BIV argument is valid, its premises are intuitively compelling, and yet, its conclusion strikes us as absurd. Something has to go, but what? Contextualists contend that an adequate solution to the skeptical problem must: (i) retain epistemic closure, (ii) explain the intuitive force of skeptical arguments by explaining why their premises initially seem so compelling, and (iii) account for the truth of our commonsense judgment that we do possess lots of ordinary knowledge. Contextualists maintain that the key to such a solution is recognizing that the semantic standards for knows vary from context to context such that in skeptical contexts the skeptics premises are true and so is her conclusion; but in ordinary contexts, her conclusion is false and so is her first premise. Despite its initial attractiveness, the contextualist solution comes at a significant cost, for contextualism has many counterintuitive results. After presenting the contextualist solution, I identify a number of these costs. I then offer a noncontextualist solution that meets the adequacy constraint identified above, while avoiding the costs associated with contextualism. Hence, one of the principal reasons offered for adopting a contextualist theory of knowledge–its supposedly unique ability to adequately resolve the skeptical problem – is undermined.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ