Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Lois causales
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    3
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Monographie

    Analyse de l’esprit

    Bertrand RUSSELL
    Éditeur : Payot - 2006


    Article

    La causalité

    Max KISTLER

    Sous la direction de Anouk BARBEROUSSE, Denis BONNAY, Mikaël COZIC
    Dans Précis de philosophie des sciences - 2011


    Article

    Philosophie des sciences sociales

    Jon ELSTER, Hélène LANDEMORE

    Sous la direction de Anouk BARBEROUSSE, Denis BONNAY, Mikaël COZIC
    Dans Précis de philosophie des sciences - 2011


    MONOGRAPHIE

    Analyse de l’esprit

    • Année : 2006
    • Éditeur : Payot
    • Pages : 301
    • Collection : Bibliothèque scientifique
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Traduction de l’anglais
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-228-90112-1
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 17-10-2015

    Résumé :

    Français

    Première édition en langue française, Paris : Payot, 1926 (Coll. Bibliothèque scientifique). La présente édition en est une réimpression à l’identique. – Il s’agit d’une tentative de concilier deux tendances différentes, et apparemment inconciliables, l’une caractérisant la psychologie, l’autre la physique. La conception susceptible de réaliser une telle conciliation entre la tendance matérialiste de la psychologie moderne et la tendance anti-matérialiste de la physique (qui réduit le monde à un ensemble de forces, d’énergies, de points théoriques, d’événements abstraits) est la conception de William James et des néo-réalistes américains, selon lesquels la substance du monde ne serait ni mentale ni matérielle, mais neutre, et c’est de cette substance neutre que seraient faits aussi bien le monde mental que le monde matériel. – Chap. I, Récentes critiques de la« conscience»; – II, Instinct et habitude; – III, Désir et sentiment; – IV, Influence de l’histoire passée sur l’état actuel des organismes vivants; – V, Lois causales psychologiques et physiques; – VI, Introspection; – VII, Définition de la perception; – VIII, Sensations et images; – IX, Le souvenir; – X, Mots et sens des mots; – XI, Idées générales et pensée; – XII, Croyance; – XIII, Vérité et fausseté; – XIV, Émotions et volonté; – XV, Traits caractéristiques des phénomènes mentaux. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    La causalité

    • Pages : 100 à 140
    •  
    • Support : Document imprimé
    •  
    •  
    • Date de création : 18-11-2011
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Résumé :

    Français

    Après avoir rappelé les arguments avancés par B. Russell justifiant l'abandon de la conception classique de la causalité ainsi que celui du principe de causalité, l'auteur analyse les conceptions actuelles, toutes affranchies du modèle déductif-nomologique, dans la mesure où ce dernier appréhende systématiquement le problème en question à travers un concept de loi pauvre. Premièrement la conception contrefactuelle développée par D. Lewis, qui prend pour point de départ la définition humienne de la causalité comme succession d'objets et implique d'avoir recours à la sémantique des mondes possibles. La richesse d'une telle approche est qu'elle permet d'inclure dans l'analyse de la relation causale les relations indéterministes. Deuxièmement la conception processuelle, qui analyse la causalité en terme de processus local s'étendant entre deux événements séparés dans l'espace-temps. Troisièmement la conception probabiliste, qui recherche dans des situations complexes des lois causales grâce à des corrélations statistiques. Quatrièmement la manipulation contrôlée, qui permet de rechercher les influences causales existant entre des variables observables qui interagissent, grâce à deux outils mathématiques : les équations structurelles et les graphes orientés.

    F. F.


     

    ARTICLE

    Philosophie des sciences sociales

    • Pages : 442 à 472
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    •  
    •  
    • Date de création : 24-11-2011
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Résumé :

    Français

    Dans un premier temps, les auteurs opèrent la délimitation conceptuelle des sciences sociales, puis leur division (suivant qu'elles ont une approche qualitative ou quantitative). Dans un deuxième temps, il s'agit de présenter les deux grands types de lois auxquels ont affaire les sciences sociales : d'une part les lois causales, d'autre part les lois conséquences. Dans un troisième moment, les auteurs soutiennent la validité de l'individualisme méthodologique et les conséquences qu'il implique (en particulier le réductionnisme) avant de terminer sur la prégnance du thème des hypothèses de rationalité et de motivations intéressées dans les explications en sciences sociales.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ