Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Justice
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    3
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    Eisenmann et Kelsen : éléments d’une filiation épistémologique

    Emmanuel PICAVET

    Sous la direction de Michel BITBOL, Jean GAYON
    Dans L’Épistémologie française, 1830-1970 - 2006


    Article

    Open Rationality : Making Guesses About Nature, Society and Justice

    Alain BOYER

    Sous la direction de Zuzana PARUSNIKOVÀ, Robert Sonné COHEN
    Dans Rethinking Popper - 2009


    Monographie

    Justice digitale  : Révolution graphique et rupture anthropologique

    Jean LASSÈGUE, Antoine GARAPOND
    Éditeur : Presses Universitaires de France - 2018


    ARTICLE

    Eisenmann et Kelsen : éléments d’une filiation épistémologique

    • Pages : 467 à 492
    •  
    •  
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    – Introduction. Profil épistémologique de Charles Eisenmann; – Épistémologie de la théorie pure du droit : La question de la justice constitutionnelle, le maître et le disciple; Nature et protection des libertés; – Science du droit et connaissance du social; – La question de la validité des normes; – Conclusion. – En Annexe : Repères sur la vie et la carrière de Charles Eisenmann (20 sept. 1903, Dijon - 4 oct. 1980, Paris).

     

    ARTICLE

    Open Rationality : Making Guesses About Nature, Society and Justice

    • Pages : 245 à 255
    •  
    •  
    • DOI : 10.1007/978-1-4020-9338-8_19
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 21-02-2015

    Résumé :

    Anglais

    We are problem solving active guess-workers, capable of an indefinite number of anticipations, which we have to criticize through the analysis of their deductive consequences. “Inductive inferences” are an illusion; either they are pure guesses, or enthymematic deductive reasonings, with an implicit “fair sample hypothesis”. Our aim is not justification or even consensus, but truth. And it is because our theories are true or truthlike that they have some successes. This can be generalized to the realm of moral and political concerns: our aim is not consensus, but the invention or safeguarding of just institutions. Popper's theory of democracy appears as a deliberative theory of representative democracy. Its rationality is inscribed in its method, the liberal theory of public critical discussion. Consensus, after dissent, is only a fallible sign of our possible grasping of some part of what should be justice in an Open Society.

     

    MONOGRAPHIE

    Justice digitale 

    Révolution graphique et rupture anthropologique

    • Pages : 368
    •  
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-13-073357-7
    •  
    • Date de création : 04-02-2021
    • Dernière mise à jour : 04-02-2021

    Résumé :

    Français

    Cet ouvrage vise à montrer la nécessité d’une évolution continue de la justice en accord avec les innovations technologiques contemporaines, en tenant compte de ce que le numérique peut lui apporter, sans pour autant renoncer à un usage critique. Les auteurs perçoivent la révolution numérique comme une révolution symbolique, en tant que transmutation des significations sociales. De cette manière, le numérique est introduit jusqu’au cœur même de la loi, c’est-à-dire dans la production de la norme. Cette révolution symbolique implique également une révolution graphique dans la mesure où le numérique est lié à l’écriture mathématique, qui, dépourvue de propriétés linguistiques, réduit l’importance de la parole, et donc des éléments qui lui sont inhérents. Par conséquent, dans ce nouveau paradigme, la prétention d’un nouveau régime de normativité à travers la justice numérique transforme non seulement le modus operandi du droit, mais le droit lui-même, en ayant des effets en termes épistémologiques, juridiques et anthropologiques. La première partie cherche à montrer ce qu’est la justice digitale à travers une odyssée de l’histoire de l’écriture dans laquelle l’écriture informatique s’insère sous forme de codage, par le biais du traitement automatique de l’information, qui tire son origine de la formalisation mathématique comprise comme séparation entre la forme symbolique pourvue de sens et le formel syntaxique dépourvu de sens. Corrélativement, la deuxième partie vise à mettre en évidence les potentialités de la justice numérique en tant que nouvelle manière de produire du sens. En émettant la décision judiciaire à partir de la neutralité des algorithmes basés sur la recompilation et l’analyse de données massives relatives à l’affaire traitée, la justice contemporaine se transforme en justice prédictive. Finalement, la dernière partie cherche à montrer les opportunités du numérique dont la justice peut tirer profit afin de se moderniser, sans perdre le côté humain qui lui est propre, c’est-à-dire sans oublier que l’inaccessibilité totale de la décision juridique appartient précisément au domaine légal. De cette façon, guidé par les points de vue d’un juriste et d’un épistémologue, cet ouvrage a pour objectif de clarifier tant l’importance de l’introduction de la dimension numérique dans le panorama juridique et donc dans l’individu et les relations sociales, que la nécessité de la recherche d’un équilibre entre l’organisation classique de la justice et sa numérisation.

    E. L. N.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ