Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Criticisme
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    5
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Monographie

    Épistémologie et logique depuis Kant jusqu’à nos jours

    Raymond BAYER
    Éditeur : Presses Universitaires de France - 1954


    Article

    La philosophie de la classification des systèmes philosophiques : criticisme et décisionnisme

    Stéphane CHAUVIER

    Sous la direction de Roshdi RASHED, Pierre PELLEGRIN
    Dans Philosophie des mathématiques et théorie de la connaissance. L’Œuvre de Jules Vuillemin - 2005


    Article

    Le criticisme chez Gramsci et Popper

    Dimitri DIMITRAKOS

    Sous la direction de Renée BOUVERESSE-QUILLIOT
    Dans Karl Popper et la science d’aujourd’hui - 1989


    Thèse

    Groupes, invariants et géométries dans l'oeuvre de Weyl : Thèse de doctorat : Philosophie : Université Jean Moulin – Lyon III : 2011, sous la direction de Daniel Parrochia et Bertrand Rémy

    Christophe ECKES
    Éditeur : - 2011


    Article

    La doctrine phénoménologique de la raison : rationalités sans faculté rationnelle

    Dominique PRADELLE

    Sous la direction de Antoine GRANDJEAN, Laurent PERREAU
    Dans Husserl. La science des phénomènes - 2012


    MONOGRAPHIE

    Épistémologie et logique depuis Kant jusqu’à nos jours

    • Pages : 371
    • Collection : Philosophie de la matière
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 20-10-2015

    Résumé :

    Français

    Alors que le débat entre la science et la raison a été le centre de gravité de la théorie moderne de la connaissance, la théorie contemporaine de la science va graviter, quant à elle, autour de la notion d’objet. Partant de la position critique de Kant, la Première Partie de l’ouvrage («Nécessité et contingence») interroge successivement – Laplace et son postulat épistémologique d’un déterminisme universel où la certitude n’est que la probabilité moins l’ignorance, – Cournot et ses applications de la probabilité aux problèmes de philosophie naturelle ou sociale, – Boutroux et le rationalisme de la contingence, – Auguste Comte et le positivisme. – La 2e Partie («De la notion de temps et d’évolution») porte sur – Lamarck, dans son rapport à la génération des êtres, au transformisme et à la philosophie zoologique, – Darwin, l’origine des espèces et la concurrence, – Spencer, l’évolution et la dissolution, – le pragmatisme empiriste et humaniste (Dewey, James, Schiller). Peuvent alors être analysées «Les conceptions contemporaines de la logique» (3e partie) : la logique confrontée à la science (les paradoxes, les antinomies, la logique de Leibniz, la logique nouvelle, l’idonéisme), et confrontée à l’homme (sciences, langage, psychologisme). – En conclusion, l’A. expose les différents essais d’autonomie de la logique (logique de Couturat, critique du psychologisme et épistémologie de Meyerson, le logicisme et la logique phénoménologique de Husserl). M.-M. V.

     

    ARTICLE

    La philosophie de la classification des systèmes philosophiques : criticisme et décisionnisme

    • Pages : 187 à 204
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

     

    ARTICLE

    Le criticisme chez Gramsci et Popper

    • Pages : 199 à 210
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Introduction. I. Le caractère du criticisme gramscien; II. Bloc historique et action éducative; III. Théories partielles et marxisme; IV. Historicisme ou criticisme ?; V. Une critique poppérienne : bloc historique et connaissance objective.

     

    THÈSE

    Groupes, invariants et géométries dans l'oeuvre de Weyl

    Thèse de doctorat : Philosophie : Université Jean Moulin – Lyon III : 2011, sous la direction de Daniel Parrochia et Bertrand Rémy

    • Année : 2011
    • Pages : 893
    •  
    • Support : Document électronique
    • Ville : [s.l.]
    •  
    • Institution : Université Lyon III
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-10-2012
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Résumé :

    Français

    Cette thèse a pour but de confronter la pratique et la réflexion sur les mathématiques dans l'oeuvre d'Hermann Weyl à travers l'étude de ses écrits en mathématiques, physique mathématique et philosophie. Elle consiste essentiellement à savoir : 1° si les théories investies par le mathématicien allemand conditionnent ses positions par rapport au problème des fondements des mathématiques ; 2° si les philosophes auxquels il se réfère (Kant, Fichte, Husserl) conditionnent ses recherches. – I. Les surfaces de Riemann et l'analysis situs ; II. Variété, univers et relativité générale ; III. Représentations de groupes, symétries et mécanique quantique. F. F.

     

    ARTICLE

    La doctrine phénoménologique de la raison

    rationalités sans faculté rationnelle

    • Pages : 243 à 263
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    •  
    •  
    • Date de création : 11-10-2012
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Résumé :

    Français

    Que peut être la raison, si elle ne désigne plus une faculté constitutive du sujet ? Quel type de rationalité est alors visé par la phénoménologie ? Cet article montre que la phénoménologie, bien que caractérisée par une orientation subjective prégnante, n'en demeure pas moins un objectivisme, puisque ses analyses tendent à montrer que les structures du sujet sont ordonnées à celles des types d'objets. La raison phénoménologique ne désigne donc pas une faculté, mais une pluralité de modes de rationalité ancrés dans les structures du monde de l'expérience. – Références bibliographiques, p. 263.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ