Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Contingence
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    6
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Monographie

    Pascal. Contingence et probabilités

    Catherine CHEVALLEY
    Éditeur : Presses Universitaires de France - 1995


    Monographie

    Convenzione e razionalità scientifica in Henri Poincaré

    Mirella FORTINO
    Éditeur : Rubbettino Editore - 1997


    Monographie

    La Mort du devin, l'émergence du démiurge. Essai sur la contingence, la viabilité et l'inertie des systèmes

    Jean-Pierre AUBIN
    Éditeur : Beauchesne - 2010


    Article

    Bolzano sur le temps et la persistance

    Mark TEXTOR

    Sous la direction de Daniel LAURIER
    Dans Philosophiques - 2003


    Article

    Action, réaction et interaction : Le Roy et la nouvelle philosophie de 1900

    Anastasios BRENNER

    Sous la direction de Michel PATY, Danièle GHESQUIER-POURCIN, Muriel GUEDJ, Gabriel GOHAU
    Dans Énergie, science et philosophie au tournant des XIXe et XXe siècles - 2010


    Monographie

    Divine Will and the Mechanical Philosophy : Gassendi and Descartes on Contingency and Necessity in the Created World

    Margaret J. OSLER
    Éditeur : Cambridge University Press - 1994


    MONOGRAPHIE

    Pascal. Contingence et probabilités

    • Pages : 128
    • Collection : Philosophies
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-13-046131-8
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 14-10-2015

    Résumé :

    Français

    Chez Pascal, l’objet mathématique ou physique est pensé non comme une idéalisation de l’objet naturel qui en révélerait l’essence, mais comme relation et rapport. La Nature n’obéit pas à des lois universelles et nécessaires, elle est un processus soumis à des fluctuations. La connaissance est un savoir qui n’est ni certain, ni neutre et indépendant de son objet, mais intrinsèquement incomplet et relatif à ses propres conditions d’énonciation. Sur ces trois points, Pascal s’oppose directement au cartésianisme. Pourtant, sa critique de ce qui s’instaure chez Descartes n’est ni simplement sceptique ni réductible au primat accordé à l’apologétique. Face à la position cartésienne, l’œuvre de Pascal constitue non seulement une alternative cohérente dans le domaine de la théorie de la connaissance, mais aussi une tentative globale pour penser ensemble la contingence et la probabilité mathématique. L’objet de ce livre sera donc de montrer par quels chemins l’épistémologie anticartésienne de Pascal l’a amené à donner la première «formulation philosophique» (selon les termes de Cassirer) du probabilisme. – Introduction : «La Nature sans la Nécessité». – I. «Questions cartésiennes» : De la Géométrie à la Mathesis universalis; Le problème de la certitude de la physique géométrique; La fondation métaphysique contre la contingence. – II. «Contre Descartes» : Incomplétude de la connaissance; Contingence de la connaissance; Le refus de la fondation métaphysique. – III. «La possibilité de la connaissance» : Procédés d’objectivation; Calculer l’incertain : la «Géométrie du hasard»; Interdépendance de l’objet et de la méthode : le fragment 418, 100. – IV. «Les effets de l’anticartésianisme». – Conclusion : «Nature et probabilité». – Annexe : Lettre à Fermat du 29 juillet 1654. M.-M. V.

     

    MONOGRAPHIE

    Convenzione e razionalità scientifica in Henri Poincaré

    • Pages : 268
    • Collection : Storia delle Idee
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Soveria Mannelli
    •  
    • ISBN : 88-7284-597-1
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 01-11-2015

    Résumé :

    Allemand

    Questo volume affronte tutti i nodi cruciali che l’idea di convenzione scioglie e al tempo stesso produce. – Capitolo I, «Esperienza e ragione nel convenzionalismo geometrico» : 1, Sui fondamenti della geometria; 2, La critica all’a priori; 3, La critica all’empirismo; 4, Convenzioni non arbitrarie. – Capitolo II, «Teoria ed esperienza nelle scienze fisiche» : 1, Permanenza delle teorie e sfida antiscettica; 2, Cambiamento e crescita delle teorie; 3, Il valore della semplicità; 4, Poincaré e l’antiintellettualismo di Le Roy; 5, Fatto scientifico e fatto bruto; 6, Invariante universale e intersoggettività; 7, Commensurabilità e razionalità delle teorie; 8, Linguaggio e filosofia. – Capitolo III, «Necessità, contingenza e caso» : 1, Contingenza, scienza e morale; 2, La difesa del paradigma determinista e il rifiuto del mondo come contingenza; 3, “Le hasard” : negazione del caso come ignoranza e come contingenza; 4, Il tempo della scienza; 5, Tra essere e divenire; 6, Critica della meccanica classica; 7, Leggi, convenzioni e principi. – Capitolo IV, «La morale e la scienza» : 1, L’etica di Poincaré tra Hume e Moore; 2, L’intrinseca eticità della scienza; 3, La difesa della libertà della scienza; 4, Convenzionalismo e verità. M. F.

     

    MONOGRAPHIE

    La Mort du devin, l'émergence du démiurge. Essai sur la contingence, la viabilité et l'inertie des systèmes

    • Pages : 896
    • Collection : Le Miroir des savants
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-7010-1504-0
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 03-11-2015

    Résumé :

    Français

    Réflexion sur les présupposés dans différents champs de la connaissance : sciences pures, sciences humaines, sciences cognitives, etc. – Depuis les premiers mythes de la création en passant par Fermat, - pour qui le rôle du devin revient à une nature minimisant le trajet d'un rayon lumineux et qui démontre que ce trajet est bien optimal -, un consensus s'est formé chez la plupart des physiciens et des mathématiciens pour accepter l'hypothèse que ce monde est le meilleur des mondes physiques et prévisibles. Peu mettent en doute que nos variables - celles qu'observe notre cerveau - ne sauraient évoluer sans pilote. Jean-Pierre Aubin l'appelle le Devin : omniscient, il connaît l'avenir, le bien et le mal, il est capable de rechercher et de trouver la meilleure parmi toutes les évolutions possibles au long du temps. Mais il est d'autres variables dont on peut se demander si elles n'échappent pas au pouvoir du Devin - les gènes, en biologie, les codes culturels, en sociologie, les prix, en économie, les idées, en sciences cognitives, d'autres encore. Jean-Pierre Aubin classe ce type de variable sous le nom de régulons et désigne le responsable de leur évolution : c'est le Démiurge. Il est myope, paresseux, mais explorateur, conservateur, mais opportuniste. Confronté à la nécessité d'adapter à chaque instant ses variables à un environnement qui lui est imposé, le Démiurge régule leur possible évolution viable. Le Devin prend des décisions optimales. Le Démiurge, lui, les prend à temps pour modifier les régulons lorsque la viabilité est en jeu. Le comportement du Devin motive depuis des siècles d'innombrables travaux mathématiques. Ce n'est que depuis trente ans que les mathématiciens élaborent des métaphores du comportement du Démiurge à l'aide de nouveaux concepts et outils mathématiques venant s'ajouter à ceux conçus pour rendre compte du monde inerte. Les décrire est l'objet de la seconde partie de cet ouvrage. Auparavant, l'auteur mène son enquête sur l'évolution dans les divers champs disciplinaires des sciences du vivant, de la biologie aux sciences cognitives, de la phylogenèse à la finance. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    Bolzano sur le temps et la persistance

    • Pages : 105 à 125
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Comment une proposition qui affirme que a est fatigué le matin et n’est pas fatigué le midi peut-elle être vraie ? Bolzano soutient que toute proposition portant sur une chose contingente contient, dans la composante-sujet, la représentation d’un temps. Dans cet article, je reconstruis et évalue les arguments de Bolzano en les comparant à ceux de son adversaire principal, le tenant de la position selon laquelle toute proposition portant sur une chose contingente contient une copule renfermant la représentation du temps auquel l’objet représenté par la composante-sujet a la propriété représentée par la composante-prédicat (la conception de la modification de la copule). La conception bolzanienne de la modification du sujet ne peut résoudre le problème logique de la persistance qu’en assumant que des représentations-sujets qui contiennent différentes représentations de temps représentent différents individus dotés de déterminations temporelles. Mais ceci engendre une nouvelle question : comment un objet peut-il avoir différentes déterminations temporelles sans pour autant changer ?

     

    ARTICLE

    Action, réaction et interaction : Le Roy et la nouvelle philosophie de 1900

    • Pages : 247 à 258
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 27-02-2015

    Résumé :

    Français

    Consacré à la philosophie d’Édouard Le Roy, cet article y voit l’atténuation «des clivages classiques entre idéalisme et réalisme, entre spiritualisme et matérialisme». D’abord attiré par le courant conventionnaliste représenté par Poincaré et Duhem, Le Roy prolonge les débats du conventionnalisme en direction de l’activité de l’esprit, et développe une philosophie fondamentalement marquée par l’idée d’ «énergie créatrice» inspirée par Berson, orientée vers les perspectives d’une cosmologie évolutionniste où la contingence tient une place par la diversité des possibilités ouvertes.

     

    MONOGRAPHIE

    Divine Will and the Mechanical Philosophy

    Gassendi and Descartes on Contingency and Necessity in the Created World

    • Pages : XI-284
    •  
    • Support : Print
    • Edition : Original
    • Ville : Cambridge; New York
    •  
    • ISBN : 0521461049
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 21-01-2014
    • Dernière mise à jour : 21-01-2014

    Résumé :

    Anglais

    The difference between Pierre Gassendi's (1592-1655) and René Descartes' (1596-1650) versions of the mechanical philosophy directly reflected the differences in their theological presuppositions. Gassendi described a world utterly contingent on divine will and expressed his conviction that empirical methods are the only way to acquire knowledge about the natural world. Descartes, on the contrary, described a world in which God had embedded necessary relations, some of which enable us to have a priori knowledge of substantial parts of the natural world. In this book, Professor Osler explores theological conceptions of contingency and necessity in the world and how these ideas influenced the development of the mechanical philosophy in the seventeenth century. She examines the transformation of medieval ideas about God's relationship to the Creation into seventeenth-century ideas about matter and method as embodied in early articulations of the mechanical philosophy. Refracted through the prism of the mechanical philosophy, these theological conceptualizations of contingency and necessity in the world were mirrored in different styles of science that emerged in the second half of the seventeenth century. – Table of contents : – Part I. Theology and the Philosophy of Nature: 1. Divine power and divine will in the Middle Ages: historical and conceptual background; 2. Baptizing epicurean philosophy: Gassendi on divine will and the philosophy of nature; 3. Providence and human freedom in Christian epicureanism: Gassendi on fate, fortune and divination; 4. Theology, metaphysics, and epistemology: Gassendi's 'Science of Appearances'; 5. Eternal truths and the laws of nature. – Part II. The Theological Foundations of Descartes' Philosophy of Nature: 6. Gassendi and Descartes in conflict; 7. Introduction: theories of matter and their epistemological connections; 8. Gassendi's atomism, an 'empirical' theory of matter; 9. Mathematizing nature: Descartes' geometrical theory of matter; 10. Conclusion: theology transformed and the emergence of styles of science.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ