Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Biologie cellulaire
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    2
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Monographie

    L’Équivocité vive. Une nouvelle représentation du Vivant

    Laurent CHERLONNEIX
    Éditeur : L’Harmattan - 2008


    Monographie

    Géométries du vivant

    Alain PROCHIANTZ
    Éditeur : Collège de France - 2008


    MONOGRAPHIE

    L’Équivocité vive. Une nouvelle représentation du Vivant

    • Pages : 330
    • Collection : Épistémologie et philosophie des sciences
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-296-05340-3
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 03-11-2015

    Résumé :

    Français

    «Épicentre d’un phénomène qui la dépasse, la biologie connaît actuellement une révolution métabiologique qui la propulse aux avant-postes d’une réflexion affectant aussi bien notre conception du Vivant que le sens et les représentations de la Vie humaine. [...] Bref, les temps sont mûrs pour une véritable interdisciplinarité métabiologique, une clarification épistémologique mais aussi une discussion collégiale des sciences humaines et des sciences de la nature et un accomplissement philosophique de la révolution copernicienne qu’il nous est donné de Vivre à partir de son épicentre biologique» (p. 16). – Les recherches contemporaines sur l’auto-effacement cellulaire – sur l’«apoptose» et la Mort cellulaire «programmée» – permettent d’aborder ces questions en détail. Elles supposent, avec l’équivocité des phénomènes Vitaux, une dialectique Vie-Mort dont l’issue n’est nullement acquise d’avance. Elles invitent plutôt à repenser le sens même de la conservation, incorporant y compris en ses forces les plus Vives quelque chose comme l’a-Mort. En définitive, les concepts issus de la recherche en biologie cellulaire et l’interprétation épistémologique et philosophique qu’il est possible d’en donner ne concernent pas exclusivement des processus et des entités cellulaires. Notre Vie déployée dans la connaissance, dans l’art ou dans l’amour de la Vie jusque dans la Mort, répond, elle aussi, d’une telle équivocité. – I. Métabios : La négation vive; Le nouveau monde; La nouvelle définition de la vie; – II. Bios : La dialectique Vie-Mort; – III. Macrobios : Notre Vie; Ma Vie, quatre tableaux mythologiques. M.-M. V.

     

    MONOGRAPHIE

    Géométries du vivant

    • Pages : 61
    • Collection : Collège de France / Fayard
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • Institution : Collège de France
    • ISBN : 978-2-213-63501-9
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 09-04-2014
    • Dernière mise à jour : 30-04-2021

    Résumé :

    Français

    Dans cette Leçon inaugurale, Alain Prochiantz relate l’aventure qui, de ses premières recherches menées dans le laboratoire de Jacques Glowinski (titulaire de la Chaire de Neuropharmacologie de 1983 à 2006) l’a conduit à investir la Chaire de Processus morphogénétiques au Collège de France le jeudi 4 octobre 2007. En 1984, une observation surprenante – mettant en évidence un nouveau mode de signalisation en biologie – l’a en effet poussé à étudier le rôle d’une catégorie de gènes (les homéogènes) dans le codage de la forme d’une catégorie de cellules (les neurones) via des facteurs de transcription (les homéoprotéines). On comprend ainsi comment les homéoprotéines se sont en effet révélées être d’authentiques morphogènes, capables de pénétrer dans les cellules avoisinantes pour en modifier des caractères dont la forme. Alain Prochiantz montre comment cette découverte s’est insérée – au sein du contexte scientifique des années 1980 – dans la convergence entre génétique, biologie du développement et théorie de l'évolution. Il montre aussi comment cette découverte a permis d’ouvrir la voie à l’élaboration d’une théorie autonome du vivant, à une véritable zoologie scientifique, « biotechnologiquement » indépendante, c’est-à-dire capable de produire des formes biologiques originales avec ses propres outils. Dès lors, en tant que biologiste, il expose sa propre conception de la pensée – « rapport adaptatif du vivant à son milieu » – du savoir et de la coopération interdisciplinaire, ainsi que sa vision de la place de la science dans le paysage culturel.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ